Camerounactuel

Coronavirus : le gouvernement intensifie sa campagne de sensibilisation alors que 40 cas sont confirmés

Le ministère de la communication du Cameroun a engagé une campagne médiatique vigoureuse visant à renforcer les mesures restrictives de lutte contre le coronavirus mises en place par le président de la République, Paul Biya.

Outre l’envoi de SMS aux populations locales, le ministère de la communication a pris l’initiative de twitter samedi pour rappeler aux Camerounais leurs responsabilités civiques dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

« Afin de faire face à la menace de contamination et à la propagation extrêmement rapide de COVID-19, due à l’absence d’esprit civique de certains concitoyens, le gouvernement exhorte chacun à être plus conscient pour garantir le succès de la riposte en cours », a tweeté le ministère.

Il a poursuivi en rappelant qu’avec 27 cas confirmés en 14 jours, la situation pourrait se détériorer si les citoyens ne respectent pas les règles d’hygiène de base et les autres mesures prescrites.

« Le Cameroun est confronté à une grave pandémie mondiale de COVID-19. 27 cas ont été confirmés entre le 6 et le 20 mars 2020. Le gouvernement fait appel à l’esprit civique des populations pour qu’elles respectent strictement les règles d’hygiène et les mesures prescrites par le Chef de l’Etat S. E. Paul BIYA ».

Le gouvernement a ensuite appelé à une citoyenneté responsable de tous les professionnels des médias, des relais communautaires et des associations pour une sensibilisation accrue des populations aux risques de la propagation de COVID-19.

Samedi soir, le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, a déclaré que 13 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés à la suite de 65 tests effectués sur des personnes récemment entrées dans le pays.

« Sur les 65 passagers du vol du 17 mars, testés aujourd’hui, nous avons enregistré 13 cas positifs. Ils sont tous asymptomatiques pour le moment. Cela me donne encore l’occasion d’appeler à plus de responsabilité et de vigilance dans la lutte contre ce virus ».

Le ministre regrette que de nombreuses personnes ne respectent toujours pas les mesures d’hygiène requises et les règles fixées par le gouvernement. Il rappelle à tous qu’en agissant ainsi, ils mettent leur vie et celle des autres en danger.

Les cas confirmés en Afrique augmentant à un rythme d’environ 26 % par jour, le temps presse si l’on veut que l’Afrique évite les pires effets de la pandémie. Alors que près des deux tiers des pays africains touchés jusqu’à présent n’ont signalé que des infections importées, le ralentissement de l’expansion exponentielle du virus dépendra de plus en plus de la réduction des transmissions à l’intérieur des pays, selon le Centre africain d’études stratégiques.

Le Cameroun a toutefois intensifié les mesures visant à contenir l’épidémie de COVID-19, notamment en fermant ses frontières, ses écoles et en limitant les rassemblements de plus de 50 personnes, entre autres restrictions pour une période de 15 jours renouvelable.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles