Camerounactuel

Coronavirus: déjà deux décès à Foumbot

Ces patients internés sont décédés à l’hôpital protestant de Baïgom, une localité de cet arrondissement du département du Noun, le samedi 2 mai dernier.

La ville de Foumbot dans le département du Noun vient d’enregistrer ses premiers cas de décès au Covid-19 ce 2 mai 2020. L’un des patients, en provenance de Yaoundé, présentant les symptômes d’alerte au coronavirus va séjourner en famille pendant des jours.

Selon une source au sein de l’une des familles éprouvées, le malade résidant dans la capitale politique du Cameroun a reconnu la manifestation des premiers symptômes du coronavirus. Dans cette situation, il va choisir de se rendre dans son village natal afin de se soigner à l’indigène.

Malheureusement, il va se présenter tard devant son traitant traditionnel. C’est ainsi qu’il va décider en dernier ressort de se rendre à l’hôpital protestant de Baïgom où il s’est retrouvé auprès d’un autre patient interné depuis quelques jours avant sa mort.

Au cours de la consultation sur le patient venu de Yaoundé dans ce centre hospitalier, le diagnostic du médecin va soupçonner les signes du coronavirus. Il sera prélevé et confirmé atteint du coronavirus par l’équipe de veille sanitaire de la Délégation régionale de la Santé publique de l’Ouest. Sa situation devenant de plus en plus complexe, il sera placé sous assistance respiratoire.

Malgré les efforts du personnel de ce centre, il va passer de vie à trépas quelques heures après. Ce dernier a été inhumé immédiatement sous encadrement médical.

Désarroi à Baïgom, village situé en périphérie de la ville de Foumbot. Alors que certaines personnes doutent de ces résultats présentés par les autorités sanitaires, l’hôpital protestant de Baïgom a été immédiatement désinfecté et le personnel mis en quarantaine.

Les autorités médicales locales pensent à un risque de contamination communautaire important dans cette zone du Noun. Néanmoins, des personnels de santé affirment être outillés et prêts à se protéger en sauvant les autres potentiels patients. Une alerte a été lancée à l’endroit de toute personne ayant été en contact avec ces deux cas confirmés et décédés au Covid-19, pour des prélèvements.

Ces cas ont été enregistrés et confirmés quelques heures seulement après la levée des mesures gouvernementales de fermeture des lieux de loisirs au-delà de 18h. Pour leur part, les autorités ont appelé les populations de la capitale économique du Noun au respect des mesures barrières face à cette pandémie, au moment où le Cameroun ne cesse d’enregistrer de nouvelles infections.

Source: Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi