Camerounactuel

ce que l’on sait de la fusillade qui a fait au moins dix morts en Californie

Un homme de 72 ans a tué au moins dix personnes ce samedi dans une salle de danse du sud de la Californie. Le suspect de cette fusillade est décédé dimanche après une course-poursuite avec la police.

Huu Can Tran, un homme de 72 ans d’origine asiatique, a ouvert le feu samedi soir lors de la célébration du Nouvel An lunaire dans une salle de danse d’une ville californienne proche de Los Angeles peuplée majoritairement de personnes d’origine asiatique, faisant 10 morts et 10 blessé avant de fuir, ont indiqué les autorités.

• Au moins dix morts et dix blessés dans un dancing

Le capitaine Andrew Meyer du bureau du shérif de Los Angeles a déclaré aux journalistes avoir répondu aux appels d’urgence vers 22h10 samedi (7h10 dimanche, heure française) puis avoir découvert des personnes fuyant les lieux.

La police est entrée sur les lieux et a localisé des victimes supplémentaires », a-t-il précisé. Les secours « ont soigné les blessés et constaté sur place le décès de 10 des victimes ».

« Il y a au moins dix autres victimes qui ont été transportées dans plusieurs hôpitaux locaux et sont dans un état stable à critique », a-t-il ajouté.

• Mort du tireur après une poursuite

Le tireur présumé de la fusillade du Nouvel An lunaire en Californie est décédé dimanche après une poursuite majeure. Il avait « fui » et était activement recherché par les autorités.

Cette chasse s’est terminée par une séquence dramatique, avec des images prises par hélicoptère et diffusées en direct de Torrance à un peu plus de 40 km de Monterey Park. Le véhicule, une camionnette blanche située dans un parking, a été bloqué à l’avant et à l’arrière par des véhicules blindés de la police.

Les policiers se sont alors approchés du véhicule avec beaucoup de prudence et y sont entrés. Sur des images de l’AFP, on voit un corps sans vie à l’avant du fourgon. Le motif de l’attaque n’est pas connu pour le moment et l’enquête se poursuit, précisent les autorités.

• Un nouveau drame aux États-Unis

Monterey Park, une ville de quelque 61 000 habitants pour la plupart asiatiques, est située à environ huit miles à l’est du centre-ville de Los Angeles.

Les États-Unis paient un prix très élevé pour la propagation des armes à feu sur leur territoire et la facilité avec laquelle les Américains y ont accès. Ce même samedi soir, 12 personnes ont été blessées par balles dans une discothèque de Baton Rouge, la capitale de la Louisiane, nouvelle illustration dont aucun lieu du quotidien américain ne semble à l’abri.

Environ 49 000 personnes sont mortes par arme à feu en 2021 aux États-Unis, contre 45 000 en 2020, qui était déjà une année record. Cela représente plus de 130 décès par jour, dont plus de la moitié sont des suicides.

• Joe Biden ordonne que les drapeaux soient en berne

Tous les drapeaux américains ornant les établissements publics seront mis…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi