Camerounactuel

Castel et Bolloré accusés accusés de fraude fiscale

Toute libéralisation économique n’est pas vertueuse ! Tous les investisseurs ne iGïît puS saints et tous non plus ne sont véreux.

En Afrique aujourd’hui, la montée fulgurante et sans solution du chômage amène les autorités publiques à adopter des mesures d’austérité et au contrôle accru des sources de renflouement des caisses de l’État. Ces mesures d’austérité entraînent naturellement un regard désillé et nationaliste des entreprises installées dans le territoire National.

1- Fausses Déclarations fiscales !

Les Camerounais ont été surpris, début de l’année 2020, d’un redressement fiscal à l’encontre de l’une des entreprises les plus en vue en terme de bénéfices à savoir la Société Anonyme Les Brasseries du Cameroun, véritable mastodonte des entreprises brassicoles de la zone Cemac. Fcfa 40.000.000.000 (quarante milliards) de francs à payer au trésor public Camerounais en guise de redressement, ce qui veut dire que le système fiscal Camerounais étant déclaratif, cette entreprise aurait effectué des FAUSSES DÉCLARATIONS DISCALES, infraction punissable tant par le code pénal que le code général des Impôts et la Loi de Finance 2020!!

Le jeune Directeur Général des impôts ne s’est pas fait prier pour saisir par avis à tiers détenteur, en l’occurrence dans les banques, les sommes réclamées appartenant aux Brasseries du Cameroun ! Le Chemin de la Présidence de la République qui est souvent largement ouvert, manifestation du trafic d’influence, est depuis un moment plus que recouvert d’épines pour ne pas dire fermé!! Pour le Camerounais usuel, il est impensable que les Brasseries du Cameroun veuillent assécher leur Trésor Public. Les Brasseries traînées pour un redressement fiscal??? Encore une entreprise française !!!

Quelle image cette entreprise cultive de la Grande France??? Voilà la vraie raison de la francophobie qui naît en Afrique ! La loi Sapin 2 sur la prévention et la répression des pratiques mafieuses des entreprises françaises notamment la corruption et le trafic d’influence est venue à point nommé depuis sa promulgation le 09 Décembre 2016. Il est question de se demander combien d’agents publics camerounais ont été corrompu pour garder le silence où pour ne pas dévoiler ces fausses déclarations ???

Si ces pratiques sont avérées et restent non sanctionnées, il va de soi qu’il y aura contamination ou mieux un effet domino de la part des autres entreprises et multinationales qui regardent avec attention le dénouement de cette affaire. Le climat des affaires sera plus que serein dès lors que chacun saura que la souveraineté du Cameroun n’a pas de valeur marchande! L’affaire du Terminal à conteneurs du port autonome de Douala-Bonaberi en dit long ! Pierre Castel aurait envoyé des émissaires pour corrompre le Directeur General des Impôts avec la complicité du Président du Gicam, M. Tawamba qui n’a que fait salir l’image du patronat Camerounais qui n’est plus considéré dans le monde.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le Breton Bolloré qui aurait corrompu presque toute la classe politique Camerounaise allant des ministres aux magistrats afin de détourner les preuves de l’accident ferroviaire d’Eseka qui a cloué certains camerounais à l’hôpital jusqu’à ce jour, voit ses sociétés indexées dans les fraudes douanières.

Un autre affaire reste en suspens et a toujours trait aux multiples tentatives d’assassinat du Trésor Public Camerounais! Celle- là concerne les Fausses attestations de décharge de responsabilité, l’affaire des cautions arrivées à échéance en Douane et non apurées.

2- Fausses attestations de décharge de responsabilités en Douane: 36,4 milliards en fumée !

Crime économique ou gangstérisme économique à grande échelle, les qualificatifs manquent pour qualifier ce braquage des fonds destinés au Trésor Public Camerounais. Voici le schéma de l’assassinat du trésor public camerounais :

Les marchandises supposées aller au Tchad, en République centrafricaine et au Congo en passant par la Douane Camerounaise ont besoin des cautions bancaires équivalant aux droits de douane et taxes qui auraient dû être payés si ces marchandises étaient destinées au Cameroun. Des bandits et voyous aux cols blancs, commissionnaires agréés en douane obtiennent des cautions bancaires qu’ils déposent en Douane, enlèvent sans frais les marchandises concernées et au lieu de les acheminer hors du Cameroun, elles sont déversées sur place sans paiement des taxes et droits de Douane !!

Dans les délais, ces commissionnaires agréés en douane s’enrichissent indûment sur le dos de l’État. Qui sont ces commissionnaires ?? Sdv, Saga, de Bolloré Africa logistics Cameroun ont été incriminés dans un rapport de l’expert financier François Tchakui, commis à l’époque par le ministère des Finances pour une mission de validation et de vérification des cautions douanières dormantes. Le résultat est alarmant !!

Le procès-verbal fait constater que les manipulations, surcharge, ratures et toutes incohérences portent sur 716 dossiers de la Société Bolloré Africa logistics Cameroun et représentent 97,68%des dossiers incriminés.

Ces fausses attestations de décharge de responsabilités ont permis aux banques cF après d’émettre de cautions :

La Sgbc avec 297 dossiers, la Cbc avec 273 dossiers et le Crédit agricole Ca-Scb avec 136 dossiers. Au total l’Etat Camerounais a perdu 36,4 milliards de francs Cfa soit 55,6 millions d’euros dans cette affaire, sans compter la Tva, seulement de 1999 à 2010! Bolloré Africa logistics Cameroun est fortement incriminée dans cette affaire que Mediapart a relayé dans un document. Selon Mediapart, un rapport du 18 Août 2011 fait état de ce que convoqués, les Directeurs de Transit et Chef Service Caution de Bolloré Africa logistics Cameroun vont «reconnu» par devant témoins que les ratures, falsifications, altérations constatées sur les fausses mainlevées étaient le fait de leur Société !

Voilà les méthodes d’assassinat du Trésor Public Camerounais ! Que le Tribunal Criminel Spécial fasse son travail en attendant la Loi Sapin 2. Les Loi de la République et le Gouvernement veillent au grain dans cette affaire que beaucoup pensaient classée !! La France aussi veille car l’image du pays en jeu!!

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles