Camerounactuel

Cameroun/Route Ebolowa-Kribi : l’espoir renaît

L’entreprise italienne ICM a achevé le 25 Avril 2020 une descente sur le corridor à l’effet de présenter aux autorités son partenaire chargé d’exécuter la première phase du projet. Une descente très rassurante pour les populations de cet axe.

A cette allure le projet de bitumage de la route Ebolowa-Kribi par Akom 2 est à un point de non retour. En attendant la signature de la convention de financement et la signature du contrat de marché prévus dans les prochains mois la circulabilite de la route sera assurée sur tout le corridor par Easy Cameroun. Concrètement il sera question pour cette entreprise d’agir sur les zones critiques comme les bourbiers et les autres points en mauvais état.

Pour Le Docteur Dieudonné Emah, représentant mandataire de l’entreprise italienne ICM au Cameroun, « nous sommes venus présenter aux autorités administratives et municipales l’entreprise sous-traitante qui va exécuter les travaux de maintien de la circulation pendant deux mois maximum trois mois. Et c’est après quoi que les vrais travaux commenceront ».

Le dossier suit son cours

L’année 2020 est celle de tous les espoirs pour les populations du tronçon Ebolowa-Kribi passant par Akom 2. C’est en février 2020 que l’ordre de service a été validé et signé par le ministre des travaux publics dans l’optique de permettre et surtout de faciliter la bonne circulation des personnes et des biens sur tout le corridor. Une mesure qui vient s’ajouter à une batterie d’autres décisions prises pour éloigner le spectre du doute et du scepticisme qui planait déjà sur cette promesse du président de la république faite en 2011.

Selon Élise Mballa Meka le Maire d’Akom 2, « la route se dessine mais également la route est une réalité c’est-à-dire que les promesses du Président de la République sont toujours réalisées. Nous n’avons qu’un seul mot dans notre bouche c’est merci au Président de la République de voir enfin malgré les écueils la réalisation de cette promesse ».

Un regain de confiance

Cette descente des responsables de l’entreprise italienne ICM à Ebolowa, Akom 2, Adjap et Kribi est pleine d’assurance à plus d’un titre. A la rencontre avec les autorités administratives et municipales du tronçon les responsables de ICM ont apporté toutes les garanties nécessaires sur le début imminent des travaux de bitumage. Surtout que cette visite d’inspection a permis de valider les sites provisoires devant servir de bases-vie et de parkings.

Pour Antoine Bisaga le Préfet du département de l’océan, « cette route est très attendue. C’est comme un accouchement dont nous attendons les résultats de l’échographie pour déterminer le sexe de l’enfant. Mais comme c’est une promesse présidentielle j’ai recommandé à ICM de faire preuve de sérieux et de patriotisme. C’est une route qui charie beaucoup d’espoir ».

Les échanges nourris entre les responsables de ICM et les autorités administratives et municipales de la région du Sud ont permis de clarifier les préoccupations légitimes des populations notamment celle relative aux ressources humaines qui seront puisées essentiellement sur le plan local.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles