Camerounactuel

Cameroun : pour faire face à l’épidémie de choléra, le vaccin Euvichol sera administré dans trois régions touchées

Une campagne de vaccination contre le choléra débute au Cameroun du 8 au 12 avril 2022. Au total, 842 100 doses de vaccin seront administrées à 842 086 personnes dans les trois régions les plus touchées ; Régions du Sud, du Littoral et du Sud-Ouest.

Le ministre camerounaise de la santé publique, le Dr Manouda Malachie a lancé la première phase de la campagne ce 7 avril à Yaoundé.

Les chiffres du ministère de la Santé publique montrent que 4627 cas ont été signalés depuis que l’épidémie a été signalée pour la première fois.

Au 5 février 2022, 226 nouveaux cas et 2 décès ont été enregistrés dans les Régions du Littoral et du Sud-Ouest.

Le vaccin qui sera administré aux personnes âgées d’un an et plus pour renforcer la protection individuelle et collective contre le choléra.

Euvichol sera administré dans 11 districts sanitaires des trois régions les plus touchées ;

Sud : Kribi
Littoral : Régions du Sud Ouest
Deido, Melon, Bonassama, Nylon, Boko, Bangué, New Bell,
Sud Ouest : Buea, Limbe et Tiko.

Les agents de santé prévoient d’éduquer 100% de la population cible dans ces districts de santé et de vacciner au moins 95% d’entre eux au cours de cette campagne de vaccination.

Les habitants de ces districts sanitaires seront également sensibilisés au respect des mesures d’hygiène et sanitaires pour éviter de contracter la maladie.

Des mesures spéciales ont été prises pour vacciner les gens dans les marchés, les églises et autres lieux publics. Cela concerne particulièrement des groupes particuliers de personnes, en particulier les musulmans qui jeûnent et les réfugiés.

Euvichol : le vaccin pour stopper les infections

Euvichol est le vaccin contre le choléra qui stoppera les infections dans les trois régions touchées et au-delà. Des doses orales seront administrées gratuitement dans ces régions.

Euvichol est un vaccin oral bivalent préparé à partir des sérogroupes étroitement apparentés O1 et O139. Le vaccin agit en introduisant une petite quantité de bactéries choker et de composants non toxiques de la toxine cholérique dans le corps.

Deux doses du vaccin seront administrées à 14 jours d’intervalle aux personnes âgées d’un an et plus, y compris les femmes enceintes.

Le vaccin a un goût désagréable, qui peut être atténué en buvant beaucoup d’eau. En cas de vomissements, la même dose sera administrée 10 minutes plus tard.

Le vaccin est contre-indiqué chez les enfants de moins de 1 an, les personnes présentant une hypersensibilité à l’un des composants du vaccin ou les personnes présentant une réaction allergique après avoir pris la dose. Les experts de la santé disent que la vaccination doit être reportée en cas de maladie fébrile aiguë sévère.

Le Dr Malachie Manaouda affirme que le vaccin contre le choléra « ne rend pas les gens malades ni ne les expose au Covid-19. Euvichol n’est pas un vaccin expérimental. C’est sûr et efficace ».

Après la première dose, une dose de rappel sera administrée après deux ans. La campagne est complémentaire à d’autres mesures de lutte contre le choléra.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi