Camerounactuel

Cameroun : l’écotourisme pour développer la commune d’Ebolowa II

Le Maire de la commune d’Ebolowa Il a effectué une visite sur le site du rocher d’Akokas près d’Ebolowa. L’institution municipale qu’il dirige vient d’injecter cent millions de FCFA pour la construction d’un complexe touristique autour de ce rocher.

La commune d’Ebolowa Il mise gros sur l’écotourisme. Ceci en faisant du rocher d’Akokas un site touristique de notoriété internationale. Avec l’appui du ministère du tourisme et des loisirs les travaux de construction d’un complexe touristique autour de cette merveille de la nature seront bientôt lancés. Pour André Thomas Bengono le Maire de la commune d’Ebolowa Il  » nous voulons commercialiser cet espace en y construisant des cases touristiques. Il s’est agit de choisir en concert avec les populations le site qui va être affecté pour la construction de ce complexe touristique « .

Un projet déterminant pour le bien-être des populations

Les populations de l’arrondissement d’Ebolowa Il ont longtemps caressé le rêve de voir un jour ce précieux don de la nature se transformer en richesse et entrainer le développement socio-economique de cette contrée. Aujourd’hui ce rêve prend corps grâce à une enveloppe de cent millions de FCFA.

Un mystérieux rocher

Le rocher d’Akokas est l’objet de toutes les curiosités. Surtout qu’il culmine à près de mille mètres d’altitude. Premiers bénéficiaires de ce projet d’envergure les populations riveraines qui sont appelées à jouer pleinement leur rôle essentiel dans le suivi-accompagnement à travers les comités de village. Selon Gustave Bilé superviseur du comité de village d’Akokas, « le Maire va travailler avec le comité de village. Nos espoirs sont braqués sur ce projet ».

La parcelle devant abriter le projet a été identifiée. Les appels d’offres sont entrain d’être lancés. Le début effectif des travaux est prévu dans deux mois.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles