Camerounactuel

Cameroun : la menace terroriste plane à Bandjoun (Ouest)

L’alerte a été lancée par le gouverneur de la région dg l’Ouest, Awa Fonka Augustine.

Le gouverneur de la région de l’Ouest Awa Fonka Augustine a perdu du sommeil. Pour cause, un message ventilé récemment par des présumés séparatistes envisage une incursion des bandes armées dans la ville de Bandjoun, dans le département du Koung-Khi.

Pour parer à toute éventualité, Awa Fonka Augustine a passé un message porté. Cette correspondance qui date du 10 juin dernier, s’adresse notamment aux différents chefs des circonscriptions administratives de son territoire de commandement et aux membres de son État-major.

Le gouverneur demande de renforcer le dispositif sécuritaire dans les lieux sensibles, d’intensifier la recherche du renseignement prévisionnel et de la garde des établissements financiers, d’ordonner les bouclages des secteurs à forte criminalité.

Le département du Koung-Khi n’est pas la seule cible des présumés séparatistes. Ils envisagent également prendre d’assaut la zone de Babanki, dans le Nord-Ouest. «Cette attaque en cours de téléchargement est marquée par la présence suspecte des combattants séparatistes en position offensive», peut-on lire.

Dans les détails, les séparatistes projettent d’attaquer les unités de gendarmerie et police, d’autres services publics, les lieux de culte, les marchés, certains quartiers, des centres d’examens et des prisons.

Dès lors les populations sont plus que jamais appelées à identifier des personnes suspectes dans leur entourage, signaler des mouvements et individus suspects. Comme on le sait, l’annonce signale par ailleurs la présence de plusieurs individus non identifiés en provenance des régions en crise.

«L’objectif de ces assaillants étant d’épier de manière discrète les mouvements des riverains. C’est à l’issue de cette fréquentation qu’ils pourraient commettre leur forfait»; renseigne-t-on.

Mutations

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi