Camerounactuel

Cameroun/Coronavirus : le don du Chef de l’État perçu comme une manne par les magistrats municipaux du Sud

L’acte de générosité du Président de la République sonne dans la région du Sud comme un hymne à la victoire contre le covid-19.

Les deux milliards octroyés par le Chef de l’État aux communes du Cameroun est perçu comme un coup de massue sur le virus invisible. Dans la région du Sud en général les magistrats municipaux qui se sont appropriés la croisade contre le covid-19 voient en cette initiative un appel à davantage de résilience face à pandémie. Tout est déjà mis en oeuvre pour préserver la vie des populations face à ce virus impitoyable.

Mais grâce à cette initiative du Président de la République cette riposte va monter en puissance. Pour le Docteur Daniel Edjo’o le Maire de la ville d’Ebolowa  » la dotation du Président de la République vient à point nommé au moment où les communes et les populations sont dans le besoin. Nous faisons face à une pandémie d’un caractère gravissime ».

Un acte salutaire à plus d’un titre

Au regard des réalités et des difficultés rencontrées sur le terrain de la sensibilisation les maires voient en ce geste présidentiel un coup d’accélérateur dans la croisade contre le coronavirus. Tous les maires étaient au front. Chacun de par son génie, son talent de par ses moyens mais jamais sans répit. Les deux milliards du Chef de l’État sont de ce fait une vraie bouffée d’oxygène.

Un geste qui galvanise

Ils sont donc convaincus qu’ils sont pas abandonnés dans cette bataille nationale. Les maires ont désormais le moral haut et se sentent bien entourés et davantage motivés à traquer dans tous ses retranchements le coronavirus. Dans la région du Sud les maires annoncent un sale temps à cet ennemi invisible.

Selon André Thomas Bengono le Maire de la commune d’Ebolowa 2, « nous allons dispatcher le matériel dobtynous a gratifié le Chef de l’État dans tous les secteurs sans exception. On a une zone rurale très importante et la première difficulté doit être l’accès à ces populations. Nous avons les distances de près de cent kilomètres à l’intérieur de notre arrondissement ».

De toute évidence le Président de la République vient de frapper un grand coup qui va forcément faire date dans la lutte contre le coronavirus au Cameroun.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles