Camerounactuel

Cameroun : 136 milliards de F pour la politique de l’import-substitution

Cette nouvelle disposition de la loi de finances 2023 veut accorder plus d’importance à la production locale et reduire les importations.

Cette enveloppe a été prévue par le gouvernement camerounais en 2023 pour soutenir la politique dite d’import-substitution.

Import-Substitution consiste à abandonner l’importation de biens pouvant être produits localement. Pour 2023, les pouvoirs publics ont décidé d’attribuer 136 milliards de F à cette politique.

Cette information est contenue dans le rapport de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée nationale, rendant compte de l’étude du projet de Loi de finances du pays pour l’exercice 2023.

Afin d’encourager les importateurs à s’investir dans la production et la consommation du « made in Cameroon », le gouvernement s’est également engagé sur plusieurs leviers tels que les incitations fiscalo-douanières, l’institution ou le relèvement du taux des droits d’accises de certains produits afin de booster la production locale.

Il faut noter que, le déficit de la balance commerciale s’élève déjà à 7,5%. Cette nouvelle disposition de la loi de finances 2023 pourra-t-elle renverser la courbe ?

En 2021, le déficit de la balance commerciale s’est élevé à 1478 milliards de FCFA (2,3 milliards de dollars), soit une aggravation en valeur absolue de 103 milliards de FCFA (165 millions de dollars) et en valeur relative de 7,5% par rapport au précédent exercice.

Journal du Cameroun

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi