Camerounactuel

cafards dans les placards, salaire impayé, bagarre avec le président… Chaos en D3 grecque pour ce joueur français

l’essentiel
Footballeur semi-professionnel, Antoine Lemarié a évolué dans de nombreux clubs étrangers avant de rejoindre récemment un club grec de D3, le Paniliakos FC. Mais l’expérience grecque tourne vite au cauchemar pour le jeune joueur.

Antoine Lemarié, 26 ans, est un footballeur semi-professionnel avec une histoire particulière. Après ses études de journalisme, il décide de devenir joueur pro alors qu’il ne joue qu’au niveau régional. Dès lors, il entame un voyage autour du monde où il joue pour de nombreux clubs étrangers (Australie, Angleterre et Finlande) jusqu’à ce qu’il reçoive une offre alléchante d’un agent qu’il ne connaît pas. C’est un contrat semi-professionnel au Paniliakos FC, club grec de D3. Séduit par l’offre, le joueur s’est engagé en janvier 2023 mais il s’est vite rendu compte qu’il avait été trompé par son club. Sur Twitter au micro de CMRle milieu de terrain dénonce le traitement qu’il reçoit du Paniliakos FC.

Cafards et traces d’urine dans son appartement

Avant même son arrivée en Grèce, des signaux inquiétants apparaissent mais le joueur tente de rester positif. « L’agent était censé me payer le billet d’avion mais au dernier moment il m’a dit qu’il ne pouvait pas. Je ne voulais pas annuler le contrat juste pour une histoire de billet d’avion alors je l’ai payé de ma poche », raconte le footballeur.

Mais, sur place, les signaux se font plus alarmants : « L’appartement qu’ils m’ont donné était insalubre. Il y avait des cafards morts dans le placard et des taches d’urine dans les toilettes ». Les conditions d’entraînement ne sont pas épargnées : « le terrain était un champ de patates avec des lumières qui ne fonctionnaient pas. Sans compter qu’on s’entraîne à partir de 17 heures dans le noir », témoigne le joueur.

L’histoire qui vient de m’arriver en Grèce… @Romain_Molina @FIFPRO @fifacom_fr @EthnikiOmada pic.twitter.com/2c5of4CueS

– Lemarié Antoine (@Lemarie96) 19 janvier 2023

Aucun salaire payé

Quant au salaire, la direction du club affirme qu’elle le versera une fois que tous les papiers du club précédent auront été reçus. A ce jour, Antoine n’a toujours pas touché son salaire. Dans le vestiaire, le joueur écoute les témoignages de ses coéquipiers. « Un joueur brésilien m’a dit qu’il était censé toucher 1000 euros par mois, il n’a reçu que 600 euros jusqu’à présent alors qu’il joue depuis quatre mois. Il ne pouvait rien faire car le club lui avait confisqué son passeport », atteste le milieu de terrain. Peu de temps après, lors d’un match, son coéquipier brésilien a été agressé physiquement par le président du club et son garde du corps.

Toujours sans salaire, Antoine décide de parler à l’administration. « Ils m’ont dit…

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi