Camerounactuel

Boris Bertolt : « après la coupe du monde, ce sera le chaos à la FECAFOOT »

Le lanceur d’alerte Boris Bertolt affirme que Samuel Eto’o Fils est en train d’hypothéquer l’argent qui doit servir pour le développement du football local.

Retrouvez ci-dessous la tribune de Boris Bertolt

SAMUEL ETO’O A EMPRUNTÉ L’ARGENT AU GOUVERNEMENT PARCE QUE PERSONNE NE LUI FAIT CONFIANCE. CAR IL N’EST PAS CRÉDIBLE
Je l’ai dit et redit la FECAFOOT a déjà perdu face à CoQ Sportif. Le problème ce n’est pas qui portera le maillot mais qui paie la note. Car depuis le début CoQ Sportif a non seulement indiqué qu’ils ne souhaitaient plus travailler avec ETO’O allias Dadis Camara après le mondial, mais qu’ils sont prêts à accepter les dommages et intérêts. Donc ce sentiment de nationalisme instrumentalisé par ETO’O C’est du banditisme émotionnel. D’autant plus que ONE ALL SPORTS n’est pas camerounais mais une société écran basée à Singapour.
C’est une question de Buisness et non d’émotions et de charité. Et la FECAFOOT paiera la note pour rupture abusive du contrat.
Le problème c’est que je dis FECAFOOT parce que même si c’est Samuel ETO’O qui dans son banditisme a créé ce problème, c’est l’institution qui sera condamné. Et non lui.
Or celui qui se cache derrière ONE ALL SPORTS C’est Samuel ETO’O. DONC EN FRANÇAIS FACILE, SAMUEL ETO’O PERÇOIT L’ARGENT DE LA VENTE DES MAILLOTS, MAIS C’EST LA FECAFOOT QUI EST CONDAMNÉE POUR RUPTURE ABUSIVE DU CONTRAT. ET C’EST LA FECAFOOT QUI VA PAYER ET NON SAMUEL ETO’O QUI LUI AURA DÉJÀ EMPOCHÉ SON ARGENT DE LA VENTE DES MAILLOTS ONE ALL SPORTS.
Mais, quand Dadis Camara prête 4 milliards Fcfa au gouvernement, c’est parce que personne ne lui fait confiance.
Dans l’histoire du Cameroun c’est la première fois que la FECAFOOT emprunte de l’argent au gouvernement pour la coupe du monde. Cela ne s’est jamais produit.
J’ai entendu certains dire que c’est l’argent de la FIFA qui va rembourser près de 5 milliards prêtés par Dadis Camara au gouvernement. Mais deux choses:
1) ETO’O a déjà reçu plus d’un milliard Fcfa de la FIFA pour la préparation des lions indomptables au mondial qu’il a tout bouffé.
2) L’argent du mondial appellé MONEY PRIZE à hauteur de pres de 5 milliards Fcfa en cas de sortie au premier tour. C’est à dire Samuel ETO’O hypothèque l’argent qui est reversé aux fédérations pour le développement du football local. Où est est-ce que la FECAFOOT aura l’argent par la suite?
Si ETO’O était crédible il aurait prêté l’argent à une banque. Seulement en présentant ce fameux contrat de 7 milliards Fcfa de ONE ALL SPORTS. Mais tout ça n’existe pas.
Aucune banque. Aucune institution ne lui fait confiance. Aussi simple que cela. Car ETO’O avec sa gestion calamiteuse en moins d’un an ne présente plus de garantie.
Après la coupe du monde, ce sera le chaos à la FECAFOOT.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi