Camerounactuel

Barrage de Nachtigal : Louis Paul Motaze en « Sapeur pompier »

Le 03 juin dernier, le ministre des Finances a effectué une visite sur le chantier de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal à 65 km de Yaoundé, dans le département du Mbam et Kim, commune de Ntui.

60%. Tel est le taux d’avancement général des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal, situé à Ntui dans le département du Mbam et Kim, à fin avril 2022.. Les taux d’avancement des différents lots de construction, sont de 60% pour le lot génie civil ; 55% pour le lot électromécanique ; 100% pour le lot ligne de transport et 97% pour le lot cité d’exploitation.

Ces informations ont été révélées le 03 juin, au cours de la visite du ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, sur le chantier de construction de cet aménagement hydroélectrique.

Cette visite conduite par le Directeur de la Construction de la Nhpc, Justin Ntsama, était l’occasion pour le Minfi d’apprécier l’avancement des travaux de cet important ouvrage pour le système électrique du Cameroun, au détour de quatre principaux arrêts sur le chantier, notamment la zone des ouvrages amonts, le canal d’amenée, l’usine de production et le poste de transport 225kV.

Selon les autorités, le chantier, qui a démarré le 1 er février 2019 avance bien, surtout que Nhpc et l’ensemble des partenaires techniques du projet se disent résolument engagés pour livrer le projet hydroélectrique de Nachtigal dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions de santé et de sécurité pour les plus de 3500 travailleurs mobilisés sur ce grand chantier à fin avril 2022 .

Le barrage hydroélectrique de Nachtigal en construction dans la localité de Batchenga, région du Centre, va commercer à produire de l’électricité utilisable sur le réseau de distribution dans un an. Précisément dès la mi-mai 2023, a confié le directeur général de Nhpc, Vincent Leroux, le

27 avril dernier en marge d’une cérémonie de remise des dons au lycée technique bilingue de Mbandjock, dans le cadre des activités RSE (responsabilité sociétale des entreprises) de Nhpc.

Concrètement, la mise en service de la première turbine de 60 mégawatts sur les sept prévus dans la construction de ce barrage entrera en service à cette période. Une nouvelle importante étape technique dans la construction de I’aménagement hydroélectrique de Nachtigal a été franchi le 09 mai dernier avec l’installation de la première vanne segment qui a démarré avec la pose du premier élément inférieur sur l’évacuateur de crues n°2. L’installation des vannes segment est un préalable à la dérivation de la Sanaga par les pertuis provisoires.

Centrale électrique la plus puissante

En effet, au cours d’une visite sur le chantier de Nachtigal en décembre 2021, le ministre de l’Eau et de l’Energie, Gaston Eloundou Essomba, avait prescrit à l’entreprise le respect du nouveau calendrier. « Le nouveau calendrier est que la première machine devrait être mise en production en juillet 2023. La septième et dernière machine en juillet 2024 », avait- il indiqué.

Le DG de Nhpc confirme la mise en service du dernier groupe au troisième trimestre 2024. Initialement, la mise en service de la première turbine de Nachtigal était prévue en septembre 2022, et la livraison de l’ensemble des sept turbines vers fin 2023. Mais des retards ont été accusés dans la réalisation des travaux en raison de nombreuses contingences au rang desquelles la pandémie de la Covid-19 et sa litanie de mesures restrictives.

Plusieurs mouvements de revendications des employés ont également contribué à ralentir le rythme des travaux, notamment en qui concerne la Taxe sur la valeur ajoutée entre autres. Dans la foulée, Vincent Leroux a été nommé DG de Nhpc et s’est vu assigner parmi ses missions de ramener la sérénité sur le chantier pour permettre la reprise des travaux. Une mission qu’il semble plutôt bien remplir depuis lors.

Nhpc est une Société anonyme de droit créée en 2016. Elle a pour mission la conception, le financement, la construction de l’aménagement hydroélectrique Nachtigal et de la ligne de transport d’évacuation d’énergie. Elle s’est également vue confiée par l’exploitation de l’aménagement hydroélectrique Pendant 35 ans.

La structure du capital social.de la Société s’établit comme suit : Électricité de France (400%), SFI (200%), Etat du Cameroun (15%), AFRICA 50 (15%) et STOA (100%).

A sa mise en service en début 2024, Nachtigal sera la centrale électrique la plus puissante du Cameroun et constituera un véritable atout pour le développement durable du pays. Il fournira près de 300% de la consommation électrique du Réseau interconnecté Sud du Cameroun avec une électricité verte, compétitive et disponible toute l’année.

Le Projet Nachtigal consiste en la construction d’un aménagement hydroélectrique de type « fil de l’eau » constitué notamment d’un barrage d’une partie en béton conventionnel vibré (Prise d’eau, Evacuateur des crues), une usine de pied de 4,5 MW et une partie en béton compacté au rouleau de 1380 m de long et de 13,5 m de haut sur te fleuve Sanaga, d’un canal d’amenée de 3,3 km de long, et enfin d’une centrale de production équipée de sept turbines de 60 MW, soit un total installé de 420 MW, d’une ligne de transport électrique de 225 000 V de 50 km de long entre le Site de Nachtigal et d’une cité d’exploitation qui hébergera les équipes d’exploitation de l’aménagement.

Défis Actuels

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi