Camerounactuel

Au Cameroun le ministre de la Santé publique cherche 58 Milliards de FCFA pour lutter contre le coronavirus

Confirmation faite ce jeudi 17 avril 2020 par Manaouda Malachie aux députés.

La crise sanitaire du coronavirus prend une proportion inquiétante dans notre pays. Ce jeudi 16 avril 2020, le patron de la Santé Publique est devant les députés. Il en profite pour faire le bilan de la pandémie en ce moment au Cameroun.« 58 Milliards de FCFA : C’est le montant annoncé par le Ministre ce jour au parlement pour le Plan de Riposte contre le Covid-19 dans notre pays! 394 compatriotes sont hospitalisés ! Environ 1000 personnes contaminées ! 30 compatriotes sont sous assistance respiratoire. Prenons conscience, protégeons nous et protégeons nos proches! Respectons les mesures barrières», écrit Nourane Moluh Hassana epse FOTSING, député Pcrn juste après le passage du ministre à l’Assemblée nationale.

Le patron de la Santé publique vient ainsi de faire la lumière sur le nombre de malades après sa volonté de dissimuler le nombre de personnes contaminées au covid-19. « Le Cameroun dispose d’une capacité maximale de 18900 tests, avec environ 300 000 commandés aux partenaires étrangers au même titre que 100 respirateurs », réagit Cabral Libii, le député du Nyong-Kellé dans le centre au post du ministre.

Maurice Kamto

Depuis le début de la crise sanitaire, Paul Biya, le président de la République a disparu des radars. Avec plusieurs interpellations des hommes politiques, l’homme du 6 novembre 1982 a accordé une audience à l’ambassadeur de France au Cameroun. Entre le diplomate français et Paul Biya, il était question d’aborder les échanges bilatéraux entre les deux pays.

Le diplomate français a aussi évoqué la lutte contre le coronavirus et l’annulation de dette du Cameroun. L’apparition du vieux lion a donné de la joie à certains camerounais qui en profitent pour se moquer de Maurice Kamto.

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles