Camerounactuel

Après les menaces de la Russie / Voici la décision des Etats-Unis sur les chars Abrams

Les Américains prennent au sérieux les avertissements de la Russie sur le sort des chars Abrams qui seraient en cours de livraison à l’Ukraine.

Hier, les Etats-Unis ont clairement indiqué que la livraison de chars Abram à l’Ukraine n’est pas encore à l’ordre du jour à ce stade du conflit en Ukraine. Selon le sous-secrétaire à la Défense pour la politique Colin Kahl qui est retourné aux États-Unis après une visite en Ukraine, aucun char Abrams ne sera livré pour l’instant à l’Ukraine. Il en a donné les raisons techniques.

Les États-Unis n’envoient pas les chars Abrams aux forces armées ukrainiennes du fait de la complexité de ce véhicule de combat. Que les Ukrainiens ne sont ni capables d’acquérir et d’utiliser maintenant. « Je ne pense tout simplement pas que nous en soyons encore là », a déclaré Colin Kahl, ajoutant que « Le char Abrams est un équipement très compliqué. Il coûte cher. Il est difficile de s’entraîner. Il a un moteur à réaction. »

Une mise au point qui traduit l’ambivalence des positions occidentales sur l’Ukraine. « Je pense que si l’on craint d’être seul à fournir cette capacité, cela ne devrait pas être un problème »(…) « Mais en fin de compte, vous savez, le gouvernement allemand va prendre une décision souveraine », a-t-il déclaré, alors que l’Allemagne attend que les chars américains soient livrés, avant d’en faire autant avec ses Leopard 2.

Selon lui, la fourniture de véhicules de combat Bradley et l’entraînement occidental aux armes permettront à Kiev de changer la dynamique du conflit « en étant capable de tirer et de manœuvrer grâce à l’utilisation de forces plus mécanisées ». « Ce sur quoi nous nous concentrons vraiment, c’est d’augmenter ces capacités en Ukraine pour la prochaine phase du conflit afin de vraiment essayer de changer cette dynamique et de poursuivre l’élan que les Ukrainiens avaient à la fin de l’été et au début de l’automne », a-t-il affirmé. Zelensky est pourtant lui très pressé de recevoir ces chars.

Selon les estimations du Pentagone, depuis le début de l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine, les États-Unis ont fourni plus de 24,2 milliards de dollars d’aide militaire à Kiev.




Lire la suite de l’article sur www.afrikmag.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi