Camerounactuel

après les émeutes, Lula accuse Bolsonaro et limoge les militaires chargés de la sécurité

La semaine dernière, Lula a annoncé un examen « approfondi » du personnel du palais, se disant convaincu que les manifestants qui ont envahi le palais présidentiel ont reçu une aide de l’intérieur.

Le président brésilien Lula a poursuivi mercredi la purge au sein de l’appareil militaire au service de l’exécutif tout en s’en prenant à nouveau à Jair Bolsonaro, qu’il juge responsable des émeutes du 8 janvier à Brasilia. Treize militaires chargés de la sécurité ont été limogés, annonce mercredi le Journal officiel.

Cette nouvelle intervient au lendemain de l’annonce du limogeage de 40 militaires affectés à la résidence présidentielle d’Alvorada, située dans la capitale, où les sièges de la présidence, du Congrès et de la Cour suprême ont été saccagés par des partisans de l’ex-chef du État d’extrême droite.

« Il en est responsable »

« Je ne sais pas si l’ancien président a ordonné » les émeutes, a déclaré mercredi Luiz Inacio Lula da Silva lors d’une cérémonie avec les syndicats au palais du Planalto. « Ce que je sais, c’est qu’il en est responsable car il a passé quatre ans à inciter les gens à la haine. »

Le jour de l’attentat, l’ancien métallurgiste et syndicaliste a affirmé que Jair Bolsonaro, dont il n’a pas cité le nom, avait pourtant « provoqué » et « encouragé » les émeutes par des « discours » lorsqu’il était à la tête du Brésil (2019 -22).

L’ex-président, qui avait quitté le Brésil pour les Etats-Unis deux jours avant l’investiture de son successeur de gauche, a nié toute implication, tout en « déplorant » ces événements qu’il a qualifiés d’ »incroyables ». Il fait l’objet d’une enquête.

Les militaires rentrés mercredi faisaient partie du Cabinet de sécurité institutionnelle (GSI), un organe gouvernemental chargé d’assister le chef de l’Etat dans sa politique de sécurité et de défense nationale.

Toutes les actualités du site n’expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d’un éditeur humain.

Lire la suite de l’article sur nouvelles-dujour.com

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Ma vie au quotidien

Les plus lus

Lire aussi