fbpx

Cameroun Actuel

Administration vaudoise: 100’000 m2 de panneaux solaires d’ici 2035

L’Etat de Vaud souhaite entièrement couvrir les besoins électriques des bâtiments de son administration d’ici 2035. Cela passe par la pose d’environ 6000 m2 de panneaux solaires par an, couplée à une diminution de 30% de la consommation d’électricité actuelle.

« L’autonomie électrique pour 2035, c’est faisable », a affirmé lundi Isabelle Moret, en présentant une étude à la presse. Une étude qui confirme « l’énorme potentiel » de l’énergie solaire qui pourrait être produite sur les toits et façades des bâtiments de l’administration cantonale.

L’Etat de Vaud prévoit de couvrir de panneaux solaires une surface d’environ 100’000 m2 d’ici 2035, ce qui correspond à 14 terrains de foot. Entre les toits déjà équipés (environ 20’000 m2) et les projets en cours de réalisation, il faudra poser 6000 m2 de panneaux par an pour atteindre cet « ambitieux objectif », a relevé la ministre en charge des immeubles et du patrimoine. Ces installations devraient permettre de produire annuellement 23 GWh d’électricité, l’équivalent de la consommation annuelle de 5000 ménages suisses.

Confiée à un bureau indépendant, l’étude s’est penchée sur 431 bâtiments sur les quelque 1000 objets de l’administration cantonale. Elle a permis de prioriser les sites, de « hautement prioritaires » à « sans potentiel », en tentant compte de différents facteurs (type de toiture, surface disponible, consommation du bâtiment, coût de l’installation, note au recensement architectural, etc).

« Cette étude nous montre un chemin, là où il faut agir en priorité », a continué Isabelle Moret. La ministre a aussi parlé d’un « changement de paradigme »: l’Etat de Vaud va désormais se montrer « proactif » et n’attendra plus une rénovation de toiture pour poser des panneaux.

Par ailleurs, tous les bâtiments en construction seront dotés d’installations photovoltaïques – sur le toit et/ou en façade -, de manière à ce qu’ils produisent autant d’énergie, voire davantage, qu’ils n’en consomment.

Financement à trouver

L’autonomie électrique en 2035 ne passera pas uniquement par une production « maison », mais aussi par une réduction de la consommation. A savoir par une baisse de 30% par rapport à la situation actuelle, a prévenu la conseillère d’Etat. Il s’agira notamment « d’optimiser » les installations techniques, d’améliorer les éclairages (utilisation de LED, capteurs de présences, etc) ou encore de sensibiliser le personnel.

Pour…

[…]Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières nouvelles

Suivez-nous !

Lire aussi