Camerounactuel

21 cas de variole du singe confirmés au Nigéria

Le Nigeria a signalé 21 cas confirmés de variole du singe dans neuf Etats et un décès depuis janvier 2022, a déclaré dimanche le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC).

Selon un rapport publié par le centre, le patient décédé était âgé de 40 ans, souffrait de comorbidités sous-jacentes et recevait un traitement immunosuppresseur.

Le NCDC a mis en service un centre national multisectoriel d’opérations d’urgence pour la variole du singe afin de renforcer et de coordonner les activités de réponse en cours dans le pays tout en contribuant à la réponse mondiale.
Le centre a exhorté les Nigérians à rester conscients du risque de variole du singe, à respecter les mesures de sécurité en matière de santé publique et à se rendre dans le centre de santé le plus proche s’ils remarquent les signes et symptômes connus de la maladie.

Le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC Afrique) a déclaré la semaine dernière que la variole du singe endémique avait été signalés au Cameroun, en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Nigeria, ajoutant que quatre pays africains avaient signalé plus de 1.400 cas de variole du singe endémique et 62 décès au cours de l’année 2022, avec un taux de létalité de 4,4%.

La variole du singe est fréquente chez les animaux sauvages comme les primates et les rongeurs, mais les humains peuvent également être infectés. Les symptômes sont les suivants : éruptions cutanées, fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, maux de dos, ganglions lymphatiques enflés, frissons et fatigue.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles

Les plus lus

Lire aussi