Cameroun Actuel

Voici les 10 pays les plus pacifiés au monde, le Cameroun est 145e

Le Global Peace Index, publié le 23 juin 2021 par l’IEP, un think tank australien, passe 166 pays au crible de ses 23 indicateurs de mesure des conflits, de la sécurité et de la « militarisation » des sociétés.

Les cinq pays où la plus forte expérience vécue de la violence (par les personnes interrogées ou des connaissances) sur les deux dernières années se trouvent en Afrique : 63% en Namibie, 58% en Afrique du Sud, 56% au Lesotho, 55% au Liberia et 54% en Zambie.

Dans le monde, l’expérience de la violence la plus faible se situe au contraire au Turkménistan, en Ouzbékistan, au Japon, à Singapour et en Pologne.

La peur de la violence, elle, est la plus forte au Brésil (83 %, deux fois plus élevée que l’expérience vécue de la violence), en Afrique du Sud (79 %), à Maurice (76 %), au Malawi (75 %) et au Lesotho (74 %).

La violence est perçue comme un risque principal au quotidien par plus de la moitié des personnes interrogées en Afghanistan, au Brésil, en Afrique du Sud, au Mexique et en République dominicaine.

En réduisant le focus sur l’Afrique, s’ajoutent à la liste des 10 pays les moins pacifiés le Mali (148e rang mondial), le Nigeria (146e), le Cameroun (145e), l’Ethiopie (139e) et le Niger (137e).

Le Global Peace Index, publié le 23 juin 2021, est la 15e édition de l’indice mondial de la paix (GPI), qui classe 163 États et territoires indépendants en fonction de leur niveau de paix.

Produit par l’Institute for Economics and Peace (IEP), le GPI est la principale mesure de la paix dans le monde. Ce rapport présente l’analyse la plus complète à ce jour sur les tendances de la paix, sa valeur économique et la manière de développer des sociétés pacifiques.

Le GPI couvre 99,7 % de la population mondiale et utilise 23 indicateurs qualitatifs et quantitatifs provenant de sources très respectées. Il mesure l’état de paix dans trois domaines : le niveau de sûreté et de sécurité de la société, l’ampleur des conflits nationaux et internationaux en cours et le degré de militarisation.

Les résultats de cette année montrent que le niveau moyen de paix dans le monde s’est détérioré de 0,07 %. Il s’agit de la neuvième détérioration de la paix au cours des treize dernières années, 87 pays s’étant améliorés et 73 ayant enregistré une détérioration ; toutefois, la variation du score est la deuxième plus faible dans l’histoire de l’indice.

L’IPS 2021 révèle un monde dans lequel les conflits et les crises apparus au cours de la dernière décennie ont commencé à s’atténuer, pour être remplacés par une nouvelle vague de tension et d’incertitude due à la pandémie de COVID-19 et à la montée des tensions entre plusieurs grandes puissances.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Lire aussi