Cameroun Actuel

Paul Biya, profondément humanitaire

La nouvelle édition de Le Temps des Opportunités fait un zoom sur les vertueuses idées et actions du chef de l’Etat dans la lutte contre le Covid-19 et sur sa touche personnelle on matière d’assistance aux réfugiés.

Les premières pages de Le Temps des Opportunités, livraison de mai 2021, offrent les clés pour comprendre pourquoi la « Prime à la solidarité » revient à Paul Biya. En effet, l’éditorial de Samuel Mvondo Ayolo gratifie d’une leçon magistrale sur « L’éthique de solidarité ».

Le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de .la République écrit que « face à la crise sanitaire actuelle, l’humanité entière je trouve logée à la même enseigne ». Le Covid-19 qui persiste à travers le monde confond les fortunés et les démunis, sans distinction de couleur de peau, d’appartenance sociologique, idéologique, philosophique ou religieuse. De plus, argumente l’auteur, cette pandémie « induit aussi une récession économique certaine qui affecte pratiquement tous les pays, chacun à sa manière».

C’est dans ce contexte d’« interrelation pandémique », parfois inquiétant et incertain, que le président Paul Biya a sorti son joker ; la solidarité nationale et internationale. A ce sujet, le Temps des Opportunités rappelle fort opportunément quatre mesures présidentielles salutaires et salvatrices. La création d’un Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre la pandémie, l’engagement personnel du chef de l’Etat à rappeler au quotidien à ses concitoyens et de sa propre voix, l’importance du respect des mesures barrières, la prescription du gouvernement de mesures de sauvegarde du tissu économique nationale pour réduire l’impact de la pandémie dans les entreprises et la prescription de la fermeté dans la vérification de l’utilisation des fonds issus de la solidarité nationale et internationale. Bien plus, l’option présidentielle s’est renforcée à travers l’acquisition du matériel vaccinal, afin de couvrir les besoins et accéder, à terme, à l’immunité collective.

A l’échelon de la sous-région, la dynamique de la solidarité du président de la République est restée tangible et inébranlable. « Paul Biya, une générosité à toute épreuve », est le titre du focus qui revient sur l’assistance humanitaire en Guinée équatoriale et le retour volontaire des réfugiés nigérians. Pour « assouvir sa soif humanitaire », Paul Biya, on s’en souvient, s’était empressé d’envoyer un appui consistant au peuple frère équato-guinéen, après l’explosion d’une armurerie à Bata, le 7 mars 2021. La mission humanitaire avait été conduite par le Mindef, Joseph Beti Assomo.

L’assistance au peuple tchadien, après le décès du Machéral Idriss Deby Itno, s’inscrit dans ce même registre. Sur un autre plan, en sa qualité de président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Dans un flash-back édifiant, le magazine du Cabinet civil de la présidence de la République publie l’ode à la solidarité de Paul Biya à l’endroit de ses pairs. C’était à l’occasion de la 12e édition de la Journée CEMAC, le 16 mars 2021.

La publication du Cabinet civil, c’est aussi les échos d’une intense activité présidentielles, notamment à travers les audiences à diverses personnalités, d’importants textes signés et une présence permanente et conviviale sur les plateformes digitales, en constante communication avec ses compatriotes.

Cameroon tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi