Camerounactuel

Nigéria : l’ancien président Ernest Shonekan meurt à l’âge de 85 ans

L’ancien dirigeant nigérian Ernest Shonekan, qui a été renversé par un coup d’État en novembre 1993, est décédé à l’âge de 85 ans, a annoncé mardi le président nigérian Muhammadu Buhari.

Dans un communiqué, M. Buhari a rendu hommage à la vie et à l’héritage de M. Shonekan, décédé à Lagos tôt dans la journée de mardi, le décrivant comme « le pacificateur qui, même au crépuscule de sa vie, n’a jamais cessé de croire et de travailler pour un pays prospère et démocratique ».

« Homme d’État respecté au plan international, doté d’une sagesse courageuse, le chef Ernest Shonekan a quitté sa carrière florissante dans le monde des affaires pour devenir chef du gouvernement, à un moment délicat où le pays avait besoin de quelqu’un de son calme et de son caractère pour sauver le navire de l’État du naufrage », a dit le président nigérian, notant que l’ancien dirigeant disparu « a démontré à tous que l’amour du pays et l’engagement en faveur de son développement, de la paix et de l’unité transcendent les pièges de la fonction et la nature éphémère du pouvoir politique ».

Né à Lagos en mai 1936, M. Shonekan a dirigé le Nigeria entre le 26 août et le 17 novembre 1993 à la tête du gouvernement national intérimaire qui a succédé à la junte militaire du général Ibrahim Babangida.

En tant que président intérimaire du Nigeria, il a été renversé par un coup d’État mené par feu le général Sani Abacha, qui était secrétaire à la Défense au sein du gouvernement national intérimaire.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dernières nouvelles