Cameroun Actuel

Lutte contre la Covid-19 : Dr Annicet Désiré Mintop au front à l’Est

Après le lancement de la campagne à Bertoua par le gouverneur de la région de l’Est, le délégué régional de la Santé Publique entend parcourir quartiers et villages reculés pour ramener à la raison les populations qui ont cédé à la désinformation.

«La vaccination des masses populaires n’est pas un complot au sujet de la volonté du gouvernement avec ses partenaires de barrer la voie à la pandémie du Coronavirus. Le gouvernement ne peut pas vouloir tuer sa population. Il n’en est pas question. Ne cédez plus une oreille attentive aux rumeurs des réseaux sociaux et des personnes mal-informées», ainsi a réitéré comme message, Dr Annicet Désiré MINTOP partout où il est passé.

En effet, le délégué régional de la Santé Publique de l’Est s’est rendu hier après-midi, 08 juillet 2021 dans le district de santé de Doumé(ère de santé de Doumé et Doumaintang). Dans son parcours en vue d’intensifier la campagne de vaccination des populations contre la COVID-19, il s’est rendu tel un pèlerin dans cette zone rurale du département du Haut-Nyong.

Au village Menyangwa par exemple, il a personnellement ramené les populations locales et auparavant hostiles à cette volonté gouvernementale à la raison par le biais du dialogue et la sensibilisation à cœur ouvert. C’est ainsi que ces populations ont massivement adhérer et de façon volontaire à cette campagne.

À Ngomdouma, tout comme sur l’ensemble des villages de cet axe routier jusqu’à Doumaintang, c’était la même mobilisation. Pas moins de 300 personnes(hommes et femmes) âgées d’au moins 18 ans ont accepté de recevoir le vaccin sans difficulté. Partout où est passée la caravane du délégué régional de la santé publique de l’Est, aucune poche de résistance n’a été observée à l’exception des personnes en état d’ivresse qui ont été exemptées. Tout comme les femmes qui allaitent et ou qui sont enceintes.

Au centre médical d’arrondissement de Doumaintang, le personnel encore réticent a enfin accepté de se faire vacciner sans influence de la hiérarchie et a fait la promesse de se mettre au travail dans le cadre de cette activité. Aux côtés du délégué régional de la santé publique de l’Est, l’autorité administrative de base. Julien BIYE a remercié le fils du village d’être venu donner un coup de fouet à cette campagne auprès des siens et a fait la promesse de continuer à vulgariser le message de la sensibilisation pour l’atteinte des résultats escomptés.

Le maire de la Commune de Doumaintang, Honoré KOUME n’a pas manqué de dire toute sa satisfaction générale compte tenu des actions que mènent les pouvoirs publics depuis la survenue de cette pandémie qui a lamentablement grippé les activités économiques avant pour corollaire, la chute drastique des recettes fiscales. Il a fait la promesse de continuer à mobiliser les populations locales pour que ce vaccin soit favorablement accueilli partout dans sa Commune.

Dr Annicet Désiré MINTOP pour sa part n’entend pas s’arrêter en si bon chemin. Il promet de booster cette campagne en sillonnant tous les zones mêmes les plus reculées de la région de l’Est. Bilan à suivre d’ici la fin de la deuxième vague d’intensification de la campagne de vaccination contre la COVID-19 à l’Est. Le Soleil Levant veut améliorer son classement à l’échelle nationale. Il s’agit de placer la barre très haute pour quitter la 7ème place/10 pour être dans le top des 5 des meilleurs au Cameroun.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Lire aussi