Cameroun Actuel

Les camerounais demandent des sanctions à l’encontre des policiers qui ont harcelé la député Nourane Fotsing

Beaucoup, y compris des députés, ont pris la défense de leur collègue, l’honorable Nourane Fotsing, après qu’elle ait été harcelée par des policiers mardi à Bafoussam.

Suite à l’incident qui s’est produit tôt ce mardi 20 juillet, beaucoup persistent à dire que les officiers impliqués méritent d’être punis.

Réagissant à l’incident, l’honorable Ngala Gerard a déclaré qu’il était “inacceptable”.

Tout d’abord, nous devons réaffirmer notre soutien total et sans faille à nos forces de police dans leur mission de maintien de l’ordre, de protection des personnes et de leurs biens, en particulier au DIRECTEUR GÉNÉRAL qui a introduit de nombreuses réformes pour améliorer le noyau de la police. Ils le font jour et nuit avec beaucoup de bravade“, a écrit le député de Nkambe, région du Nord-Ouest.

Cependant, poursuit-il, nous devons condamner les excès de certains fonctionnaires qui, par la même occasion, donnent une mauvaise image de notre force de police. La violence exercée sur l’honorable Nourane Fotsing par un policier à Bafoussam aujourd’hui est inconcevable et inacceptable“.

Violence sexiste

Le député RDPC a en outre décrit l’incident comme un cas de violence sexiste qui ne devrait pas arriver à une femme, encore moins à un législateur.

En tant que membre du Parlement, je condamne fermement ces excès inacceptables et j’ai demandé qu’une enquête soit ouverte à cet effet afin d’établir les faits et les sanctions éventuelles“, a-t-il déclaré.

Mamadou Mota du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) s’est immédiatement prononcé après l’incident, exigent des sanctions à l’encontre des hommes en tenue.

Des images d’une rare violence montre à quelle point une partie de notre police s’illustre par des comportements signe de soldats médiévaux.

J’existe des sanctions du chef de la police a l’endroit de tous ces éléments de la police, c’est inadmissible , inacceptable de s’attaquer a une élue et en plus une femme. Notre police doit s’émanciper de ce genre de turpitude.

Des femmes ont été tuées avec leur enfants au dos , vous aviez justifié cela, en voilà une que vous brutalisez par zèle pour plaire a vos chefs peut être , mais nous sommes en République. Imaginez un camerounais lambda ? C’est juste révoltant !

Après avoir été harcelée par des agents de sécurité sur son chemin vers Foumban aujourd’hui, l’honorable Nourane a été reçue par le gouverneur de la région l’Ouest, Awa Fonka Augustine.

De nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui pour demander que les policiers impliqués soient sanctionnés, non seulement pour cet acte mais aussi pour servir d’exemple à leurs pairs dans tout le pays, compte tenu de l’augmentation des brutalités et du harcèlement policiers.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

2 réflexions sur “Les camerounais demandent des sanctions à l’encontre des policiers qui ont harcelé la député Nourane Fotsing”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Lire aussi