Cameroun Actuel

Deux personnes trouvent la mort de retour d’un camp de vacances sur l’axe Yaoundé-Ayos

Le personnel médical de l’hôpital central de Yaoundé s’affaire ce lundi 19 juillet à effectuer des tests et le suivi des victimes du camp de vacances 2021 qui ont été impliquées dans un accident de la route samedi sur l’axe Yaoundé-Ayos.

L’accident s’est produit alors que les jeunes étaient sur le chemin du retour vers leurs régions après avoir participé au camp de vacances.

Le camp de vacances est un événement annuel organisé par le ministère du tourisme, chaque année pendant les vacances d’été pour encourager la culture du tourisme chez les jeunes.

Les jeunes des 10 régions du pays se rendent généralement dans un lieu choisi pour y faire des découvertes et des échanges sous la supervision d’experts.

Cette année, le camp de vacances a eu lieu à Melong, dans le département du Moungo de la région du Littoral.

Un total de 19 personnes, dont deux superviseurs, se rendaient dans les régions d’Adamaoua, de l’Est et du Nord et de l’Extrême-Nord lorsque le malheureux accident s’est produit.

Après l’accident, deux participants, dont un superviseur, ont perdu la vie dans l’accident, quatre autres ont été blessés et reçoivent des soins médicaux dans l’établissement de santé.

Douze participants, qui ont heureusement survécu à l’accident sans être blessés, ont été hébergés au Centre Spirituel St Jean XXIII à Mvolye, un quartier de la capitale du Cameroun, Yaoundé.

L’accident s’est produit aux premières heures du dimanche 18 juillet 2021 à Nkolessong, sur le tronçon Yaoundé-Ayos.

Peu après l’accident, le ministre d’État, ministre du Tourisme, Maigari Bello Bouba, a rendu visite aux victimes de l’accident à l’hôpital central de Yaoundé. Il était accompagné du ministre des Transports, Jean Ernest Messina Ngalle Bibehe et du Dr Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique du pays.

Le ministre Maigari Bello Bouba indique qu’après le contrôle médical, les victimes de l’accident bénéficieront d’un suivi psychologique avant de rejoindre leurs différents domiciles.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Lire aussi