Cameroun Actuel

Deux jours après son séminaire avec les patrons de presse, Peter Essoka viré du CNC

Un décret du président de la République, Paul Biya, limoge Peter Essoka du Conseil national de la Communication (CNC) au profit de Joseph Chebonkeng Kalabubse, ancien employé de la CRTV.

Il était à la tête de l’organe de régulation des médias au Cameroun depuis 2015, suite au décès en 2014 de Mgr Joseph Befe Ateba, premier président du CNC. Il a été limogé par le président de la République en remplacement de Joseph Chebonkeng Kalabubse

Peter Essoka n’est pas le seul à avoir été écarté du CNC. Parmi les neuf que compte cette instance, seuls le vice-président Joseph Janvier Mvoto Obounou et le directeur de publication du trihebdomadaire L’œil du Sahel, Guibai Gatama ont été maintenus.

Alfaki Abdourahman, Charly Ndi Chia, Jean Claude Ottou, Christophe Bobiokono, Suzanne Kala Lobe, Nadine Machikou Ngameni ont été également débarqués.

L’on enregistre par ailleurs l’arrivée de Serge Ngando Ntonè, ancien chef station CRTV Littoral et d’autres anciens de la CRTV : Michel Moindjel Ngol, Oumarou Monglo.

Rappelons que cette décision du président de la République intervient deux jours seulement après la concertation organisée à Yaoundé entre les patrons de presse et les membres du CNC, dont l’objectif était de réfléchir sur l’avenir de la presse privée au Cameroun.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi