Cameroun Actuel

Desmond Tutu, la mort d’un symbole de la lutte anti-apartheid

Ce dimanche, le prix Nobel de la paix Desmond Tutu est mort. Il était l’un des chantres de la contestation anti-apartheid en Afrique du Sud.

Décédé ce dimanche, Desmond Tutu était engagé dans de nombreux combats. Lutte contre l’homophobie ou contre le réchauffement climatique… Mais le Sud-Africain aura surtout marqué pour son engagement contre l’apartheid. Il s’agissait, disait-il, du « système le plus vicieux inventé par l’homme depuis le nazisme ». C’est Tutu qui a donné à l’Afrique du Sud son surnom de « Nation arc-en-ciel ».

L’archevêque était connu pour son franc-parler. Le futur lauréat du prix Nobel de la paix avait d’ailleurs plusieurs fois connu la prison, malgré sa robe de prélat. Au moment où l’apartheid était à son paroxysme, il organisait des marches pacifiques contre la ségrégation. Il encourageait surtout la communauté internationale à sanctionner le régime sud-africain.

Mais même au sein de son propre camp, Tutu savait élever la voix. Au milieu des années 1990, alors que l’apartheid a pris fin et que Nelson Mandela est devenu le leader du pays, le religieux devient président de la Commission vérité et réconciliation (TRC). Objectif : faire le bilan des années d’apartheid et tourner la page de la ségrégation raciale.

Un engagement pour tous les peuples

De façon surprenante, Desmond Tutu s’en est pris au Congrès national africain (ANC) et à Nelson Mandela lors de leur accession au pouvoir. L’ANC et ses leaders étaient des « profiteurs », selon l’archevêque. Malgré la libération de l’Afrique du Sud, Tutu savait faire la part des choses.

Mais surtout, il était engagé au-delà de ses propres frontières. République démocratique du Congo, Soudan, Tibet, Kenya ou encore Palestine… Desmond Tuta était aux côtés de tous les peuples opprimés. Et il s’opposait autant aux dictateurs qu’à sa hiérarchie de l’Eglise anglicane.

« Il était plus grand que nature, et pour tant de personnes en Afrique du Sud et dans le monde, sa vie a été une bénédiction, a réagi la fondation Mandela. C’était un être humain extraordinaire. Un penseur. Un leader. Un berger ». Après le décès de Desmond Tutu, les hommages ont été nombreux, venus de tous les pays.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles à la Une

Bon à savoir !

Lire aussi