Cameroun Actuel

Batouri : succès retentissant du diner de la décentralisation

A l’invitation de l’édile du chef-lieu du département de la Kadey dans la région de l’Est, les acteurs du développement local viennent d’ergoter autour du thème, « vision d’une métropole en ré-projection ». C’était le 28 avril 2021 à la salle des actes de l’hôtel de ville de Batouri.

« Au terme de cette rencontre, je suis un élu local satisfait et honoré d’avoir réussi le pari de l’organisation de cette 10ème édition du diner de la décentralisation qui nous a donné l’occasion d’étaler notre vision de développement de la Commune de Batouri. Cette vision tient compte du fait que Batouri à l’époque était le chef-lieu de la province de l’Est à l’époque et par conséquent, elle était une localité au centre des intérêts et des préoccupations des décideurs. Mais progressivement et avec l’usure du temps, cette auréole. Cependant, l’espoir n’est pas perdu car avec la nouvelle dynamique mise en place à travers la mise en œuvre des différents plans d’investissement, un certain nombre d’infrastructures sont en train de voir le jour dans les tous les domaines de la vie. Ce qui a un impact positif sur l’amélioration des conditions de vie de nos populations », a fait savoir Auberlin MBELESSA.

Pour l’élu local, la décentralisation n’est pas une vue de l’esprit mais plutôt une réalité concrète et palpable sur la base. « La décentralisation est la volonté du Chef de l’Etat et comme vous pouvez le constater malgré les petites pesanteurs, le transfert des ressources humaines, matérielles et financières est progressif. En attendant, nous ne baissons pas les bras. Sur le plan local, nous travaillons avec la fiscalité locale et l’appui des partenaires au développement », a-t-il conclu face à la presse.

Pour le promoteur des diners de la décentralisation, c’est une aubaine en faveur des Collectivités territoriales décentralisées(CTD). En effet, cette initiative est un espace de production et de consommation de la connaissance sous la forme d’un repas intellectuel qui permet aux CTD et aux acteurs territoriaux du développement de pouvoir discuter, échanger et s’accorder sur les voies de l’avenirs.

« Pour la 10ème édition, nous avons identifié la Commune de Batouri qui est la toute première à accueillir cet évènement en mode délocalisé, pour discuter avec elle sur la vision d’une Commune en ré-projection parce que celle-ci-ci a un passé glorieux. L’exécutif municipal, les conseillers municipaux et les autres acteurs participent dans le but de construire un avenir meilleur afin que les populations locales trouvent satisfaction entière », a justifié Henri Séverin ASSEMBE.

En somme, les diners de la décentralisation sont donc un instrument de diffusion et de vulgarisation du cadre légal consacré par l’Etat du Cameroun dans le but de construire le pays. Pour lui, la décentralisation est mouvement. En effet, la décentralisation est en mouvement dans notre pays, elle produit des extrants et permets aux populations et aux territoires de se développer.

« C’est une voie importante pour le développement intégral du Cameroun. Nous avons choisi la Commune de Batouri pour parler du budget citoyen, la communion entre les populations locales avec la mairie et enfin le forum entrepreneuriat jeune qui va former 250 jeunes de la Kadey dans divers secteurs porteurs de croissance et de richesse. » A indiqué Henri Severin ASSEMBE. De l’avis de la sénatrice Monique OULI NDONGO, cette initiative est une opportunité heureuse. Elle a également pris une part active à ces agapes intellectuelles organisées à Batouri.

« C’est une idée qui fera tache d’huile au regard de ses richesses et du champ d’opportunités qui sont donnés. Le maire et ses conseillers municipaux nous ont montré leur projet de développement socio-économique et culturel en faveur des populations », a-t-elle laissé entendre.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

Les défenseurs des droits de l'homme au Cameroun ont condamné la peine de cinq ans de prison prononcée à l'encontre de deux femmes transgenres pour "tentative d'homosexualité" et outrage public à la pudeur. L'avocat des deux femmes, qui ont été arrêtées pour avoir porté des vêtements féminins dans un restaurant, a déclaré qu'elles préparaient un appel. Dans une déclaration, Human...

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun a été désigné par FIBA Afrique pour abriter l'AfroBasket féminin 2021. La compétition se déroulera au palais des sports de Yaoundé du 17 au 26 septembre prochain. L'annonce a été faite après la signature de l'accord d'accueil par le ministre camerounais des Sports, Kombi Mouelle, au nom du gouvernement camerounais. Le tournoi revient à Yaoundé pour la première...

Un incendie dans les locaux de Vision 4 à Yaoundé

“La forte pluie” à l’origine de l’incendie à Vision 4

Dans un communiqué radiopresse signé ce 13 mai par le chef de la division de la Communication du groupe l’Anecdote, l’on apprend que ledit incendie aurait été causé par la forte pluie. La nouvelle a vite fait le tour de la ville de Yaoundé et des réseaux sociaux. Un feu s’est déclaré dans le bâtiment abritant le groupe l’Anecdote à...

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

En s'arrogeant l'exclusivité de l'attribution des marchés, le casting des entreprises, le comptage des matériels, la présidence met en déroute le premier ministre, transforme le Minsanté en une simple caisse d'enregistrement, le ministre en garçon de course. Une correspondance du Minetat/Sgpr adressée le 20 avril 2021 au Ministre de la santé publique frappée de la mention « Très urgent »...