Cameroun Actuel

Bafoussam, ville numérique de demain

La Camtel et la Communauté urbaine de Bafoussam sont désormais liées par une convention-cadre qui va au terme de son implémentation permettre de digitaliser cette cité chef-lieu-de la région de l’Ouest.

Une convention-cadre lié désormais la Cameroon telecommunications (Camtel) à la Communauté urbaine de Bafoussam (Cub). Elle a été paraphée hier jeudi à Bafoussam par les responsables des deux structures. En effet, le conseil municipal de la Cub réuni en sa session ordinaire du 20 décembre 2020, à travers une délibération, donnait déjà mandat à Roger Tafam, maire de la Ville de signer une convention avec cet opérateur de téléphonie en vue de la création d’une « ville numérique » à Bafoussam.

Selon les affirmations de Judith Yah Sunday, directrice générale de Camtel, c’est en droite ligne avec le projet gouvernemental des « Smarts cities » que l’établissement dont elle a la charge, a consenti de mettre à la disposition de cette municipalité des connexions internet et interconnexion haut débit par liaison spécialisée en fibre optique dans le but de faire de Bafoussam, une ville intelligente.

Il sera question au terme de l’implémentation de cette convention-cadre d’optimiser les capacités numériques de cette mairie de la Ville en lui offrant une couverture numérique haut débit. Selon les dires de Roger Tafam, super maire de la Ville de Bafoussam, la mise en œuvre des obligations de ce partenariat va contribuer à créer un cadre propice à l’épanouissement des populations.

Il s’agira notamment de la transformation du site web de la Cub en portail participatif et interactif d’information du citoyen, de la communication sur les réseaux sociaux, du paiement électronique avec la création des plateformes mobiles dédiées au recouvrement des taxes communales, de la vidéosurveillance avec un centre de supervision à la Cub.

Bibliothèque en ligne

Dans le cadre de la mobilité urbaine, des panneaux intelligents pour orientation des citoyens sur la disponibilité des parkings, la géolocalisation et la réservation de taxi y compris la mise en place d’une bibliothèque en ligne sont d’autres défis à relever dans la cadre de l’implémentation de ce partenariat. La première phase de « Bafoussam smart city » déjà en cours après la signature de cette convention-cadre sera mise en œuvre en trois mois selon le chronogramme d’activité qui prévoit en mai la connectivité de la Cub avec la mise en place de sa flotte, du numéro vert, des réseaux sociaux.

En juin, il est prévu la mise en place des wifi-zones et du portail web de cette municipalité. En juillet, il s’agira pour Camtel, de mettre en place la bibliothèque en ligne, la plateforme de paiement électronique des taxes communales et des panneaux intelligents. Chaque partie s’est engagée à assurer le financement des actions en relation avec ses obligations contenues dans le cahier de charge de cette convention d’un an reconductible pour la même durée.

Le suivi de la mise en œuvre et de l’évaluation cette convention est placée sur la supervision de la directrice générale de Camtel et du maire de la Ville de Bafoussam appuyé par un comité constitué de quatre représentants respectifs des deux structures.

Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

“Tentative d’homosexualité” : les avocats de Shakiro et Patricia vont faire appel

Les défenseurs des droits de l'homme au Cameroun ont condamné la peine de cinq ans de prison prononcée à l'encontre de deux femmes transgenres pour "tentative d'homosexualité" et outrage public à la pudeur. L'avocat des deux femmes, qui ont été arrêtées pour avoir porté des vêtements féminins dans un restaurant, a déclaré qu'elles préparaient un appel. Dans une déclaration, Human...

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun a été désigné par FIBA Afrique pour abriter l'AfroBasket féminin 2021. La compétition se déroulera au palais des sports de Yaoundé du 17 au 26 septembre prochain. L'annonce a été faite après la signature de l'accord d'accueil par le ministre camerounais des Sports, Kombi Mouelle, au nom du gouvernement camerounais. Le tournoi revient à Yaoundé pour la première...

Un incendie dans les locaux de Vision 4 à Yaoundé

“La forte pluie” à l’origine de l’incendie à Vision 4

Dans un communiqué radiopresse signé ce 13 mai par le chef de la division de la Communication du groupe l’Anecdote, l’on apprend que ledit incendie aurait été causé par la forte pluie. La nouvelle a vite fait le tour de la ville de Yaoundé et des réseaux sociaux. Un feu s’est déclaré dans le bâtiment abritant le groupe l’Anecdote à...

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

En s'arrogeant l'exclusivité de l'attribution des marchés, le casting des entreprises, le comptage des matériels, la présidence met en déroute le premier ministre, transforme le Minsanté en une simple caisse d'enregistrement, le ministre en garçon de course. Une correspondance du Minetat/Sgpr adressée le 20 avril 2021 au Ministre de la santé publique frappée de la mention « Très urgent »...