Cameroun Actuel

Société nationale des Mines : les premiers dirigeants

Le Pca, le Dg et le Dga ont été nommés et installés à l’issue d’un conseil d’administration extraordinaire vendredi dernier à Yaoundé.

Par un scintillant après-midi de vendredi, les dirigeants de la Société nationale des Mines (Sonamines) sont sortis de leurs écrins. A la faveur d’une session extraordinaire de son conseil d’administration, sous la présidence du ministre des Mines, de l’industrie et du Développement technologique (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoke, le top management a été désigné.

Trois principaux points figuraient dès, lors à l’ordre du jour : la mise en place de l’assemblée générale, chargée de la mobilisation des ressources pour la société avec la désignation de son président en la personne de Moh Sylvester Tangongoh.

La désignation du conseil d’administration et de son président, Biaise Moussa, ainsi que la nomination du directeur général, Serge Hervé Boyogueno et du directeur général adjoint, Fruh Jonathan. La désignation du top management fait suite à la désignation, le 14 avril dernier, des membres de l’Assemblée générale et du conseil d’administration. Forte de ses organes administratifs et gestion, la Sonamines fait son entrée en scène.

« Elle est désormais opérationnelle. A partir de cet instant, elle peut fonctionner avec ses dirigeants nouvellement nommés », a déclaré Gabriel Dodo Ndoke. Tout en félicitant l’équipe dirigeante, il a par ailleurs rappelé les challenges qui interpellent la structure.

Créée le 14 décembre 2020, la Sonamines a pour but de développer et de promouvoir le secteur minier dans le pays à l’exception des hydrocarbures et des substances de carrière, ainsi que de gérer les intérêts de l’Etat dans ce domaine. Elle assure de ce fait, les opérations d’achat et de commercialisation de l’or et du diamant suivant les modalités fixées par voie réglementaire. D’où les nombreuses attentes placées en l’équipe dirigeante que le ministre a exhortée à se mettre résolument au travail.

C’est une nouvelle aire qui s’ouvre avec beaucoup d’espoirs pour le secteur minier camerounais, lequel est appelé à relever le défi du développement dudit secteur. « Il subsiste de l’anarchie. Il va falloir être plus près et essayer de mettre de l’ordre », a relevé le Minmidt. Aussi la société devra-t-elle permettre, d’après lui, de franchir le pas qualitatif dans le suivi activités techniques des activités sur le terrain.

Cameroon tribune

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Arnaque : la SONAMINES ne recrute pas

Arnaque : la SONAMINES ne recrute pas

L’alerte est Christelle Tamo, analyste de notre landerneau politique. Lire ci-dessous l’intégralité de son texte. Depuis un certain temps, quelques personnes encore identifiées sont à l’origine des cas de tentative d’arnaque au nom du Président du conseil d’administration de la Société nationale des mines(SONAMINES), du Directeur général et son adjoint. De bonnes sources, c'est faux !  Ni, le  PCA, le...