Cameroun Actuel

Mballa Atangana : « je finance toutes mes préparations »

La judokate (+78kg) désormais 13ème mondiale, parle de ses ambitions et des écueils après avoir remporté la médaille de bronze au Grand Slam d’Antalya, en Turquie.

Etes-vous satisfaite de votre la médaille de bronze que vous avez remportée à l’issue du Grand Slam d’Antalya, avec les effets sur votre classement mondial ?

Je suis satisfaite de la médaille de bronze remportée au Grand Slam d’Antalya, je suis satisfaite, même s’il est vrai que j’aurais aimé rentrer avec une médaille d’or. Mais, ça n’a pas été le cas ; j’ai été éliminée en demi-finale. Néanmoins, je me suis battue comme la Lionne que je suis. Je suis rentrée à la maison avec une belle médaille de 6ronze, qui me permet de gagner deux places en plus, c’esb à-dire 13ème mondial. Donc, je quitte de la 15ème à la 13ème place. Comme toujours, qualifiée mondialement et je donne toujours une qualification continentale à l’une de mes sœurs. On ne sait pas encore qui sera qualifiée, parce que les qualifications ne sont pas encore terminées.

Après ce Grand Siam, quel est votre prochain objectif ?

Le prochain objectif pour moi, difficile à dire, parce que ce que depuis 2017, je ne suis pas boursière. Mais, je finance toutes mes préparations aux compétitions, avec l’aide de mon équipe et nous sommes à ce jour limités dans le budget. Néanmoins, il y a des stages en préparation en Allemagne, Portugal, France et Russie. Nous définirons la prochaine compétition suivant l’évolution de la préparation des Jeux olympiques, qui restent l’ultime objectif.

Sur quels aspects comptez-vous travailler et vous améliorer afin de viser le titre mondial aux Jeux olympiques, par exemple ?

Cette question est complexe, parce que je sors d’une convalescence et mon staff travaille à fond pour me permettre de retrouver mon niveau réel et surpasser mes limites dans un laps de temps.

Le Jour

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

No Content Available