Connect with us

Cameroun Actuel

Organisation du CHAN 2020 : le satisfecit de la CAF

Sport

Organisation du CHAN 2020 : le satisfecit de la CAF

Organisation du CHAN 2020 : le satisfecit de la CAF

Au cours d’une audience vendredi dernier avec le Premier ministre, chef du gouvernement Joseph Dion Ngute, le président intérimaire de l’instance faîtière du football continental, Constant Omari a remercié le Cameroun pour l’organisation réussie du tournoi.

Depuis le début delà compétition qui s’est achevée hier, et même dans le cadre de la préparation de celle-ci, Constant Omari n’avait jamais caché son sentiment au sujet des efforts déployés par les autorités camerounaises, en tête desquelles le président de la République, Paul Biya, pour doter la jeunesse sportive africaine d’infrastructures sportives dignes de ce nom. Vendredi dernier, celui qui assurait encore l’intérim à la tête de l’instance faîtière du football continental est allé exprimer cette satisfaction au Premier ministre, chef du gouvernement. Joseph Dion Ngute l’a en effet reçu.

« Je voudrais remercier le peuple camerounais, le président de la République et son gouvernement pour avoir disponibilisé toutes ces infrastructures et avoir déployé des moyens efficients pour permettre que la 6e édition du Chan puisse se dérouler dans de meilleures conditions et surtout dans un environnement dominé aujourd’hui par la pandémie du coronavirus » a indiqué Constant Omari face à la presse à l’issue de l’entretien. Pour celui qui est également le premier vice-président de la Confédération africaine de football, « l’image du Cameroun en sort grandie, tant sur le plan des infrastructures qui sont impeccables, du standard international, que sur le plan de la logistique et même du niveau des matches ».

Raison de plus pour saluer l’initiateur du projet : « Nous adressons nos félicitations à votre président de la République, à son gouvernement, parce que cela ne court pas les rues avec tout ce que nous connaissons comme situation macro-économique en Afrique. Nous avons eu une trentaine de terrains d’entrainement, des aires de jeu en gazon naturel de niveau quatre ou cinq étoiles». Une situation qui selon lui, devrait permettre au Cameroun d’envisager plus sereinement le redécollage de son football.

L’autre point d’appréciation était le niveau de l’affluence dans les différents stades. Sur ce plan également, Constant Omari n’a pas fait l’économie de son appréciation dans un contexte où le Cameroun abritait la première compétition de l’année qui devait accueillir des spectateurs, dans un contexte dominé par la pandémie du Covid-19 : « De ce côté, c’est un test réussi, parce qu’au moment où nous parlons, sur le plan épidémiologique, nous n’avons pas appris qjj’il y a une forte propagation, par rapport aux différents matches, même s’il y a des délais à observer pour cela, notamment ceux liés à l’incubation de la maladie » a-t-il conclut.

Source: Cameroon Tribune n°12281/8480

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Sport

To Top
shares