Connect with us

Cameroun Actuel

Candidature d’Ahmad Ahmad à la CAF : le Comité exécutif s’en remet à la FIFA

Sport

Candidature d’Ahmad Ahmad à la CAF : le Comité exécutif s’en remet à la FIFA

Candidature d’Ahmad Ahmad à la CAF : le Comité exécutif s’en remet à la FIFA

Réunis le 6 février dernier à Yaoundé, les membres de cette instance ont jugé inopportune la décision de la Commission de gouvernance de réhabiliter le dossier du président suspendu.

Ahmad Ahmad va devoir faire preuve de patience relativement à sa candidature au poste de président de la Confédération africaine de football (CAF). Réunis à Yaoundé le 6 février dernier, les membres du Comité exécutif (Comex) ont jugé « inopportune » la décision prise par la Commission de gouvernance de la CAF, relative à la réhabilitation de la candidature d’Ahmad Ahmad au poste de président de la CAF.

Ce, après sa suspension par la chambre de jugement de la commission d’éthique de la Fédération internationale de football association « Il (Comité exécutif, Ndrl) rappelle que le contrôle d’éligibilité, pour les candidats au poste de président de la CAF, est exclusivement du ressort de la Commission de contrôle de la FIFA », peut-on lire dans le communiqué de presse publié à cet effet. En d’autres termes, il ne revient pas à la Commission de gouvernance de la CAF de trancher pareil cas. Surtout que les autres candidats à l’élection du 12 mars prochain ont subi le test d’éligibilité de la FIFA.

En ce qui concerne les cas Seidou Mbombo Njoya et Antonio Mamadou Souaré, dont les dossiers de candidature au Comité exécutif de la CAF avaient été recalés, le Comex demande à la Commission de gouvernance de procéder, sous sept jours, à leur audition. Antonio Mamadou Souaré avait été recalé pour n’avoir pas fourni de documentation juridique satisfaisante prouvant son retrait d’une société de paris sportif en Guinée. La candidature de Seidou Mbombo Njoya avait quant à elle été récusée en raison de l’invalidation des élections à la Fédération camerounaise de football.

Relativement à Ahmad Ahmad, il convient de rappeler que la décision du 19 novembre de la Chambre de jugement de la Commission d’éthique de la FIFA interdisait à Ahmad Ahmad d’exercer toute activité liée au football au niveau national et international pendant cinq ans.

source: Cameroon Tribune n°12281/8480

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Sport

To Top
shares