Connect with us

Cameroun Actuel

Yaoundé : un incendie ravage des lieux de commerce

Société

Yaoundé : un incendie ravage des lieux de commerce

Yaoundé : un incendie ravage des lieux de commerce

Snack-bar, boutiques de vêtements, menuiserie, salon de coiffure ont été consumés par les flammes dans la nuit du 05 février au lieu-dit Transformateur Ngousso.

C’est la consternation générale au petit matin du 06 février 2021 au lieu-dit Transformateur au quartier Ngousso. Ce coin de Yaoundé est passé à côté d’un incendie généralisé. Les riverains remercient le Dieu tout puissant qui n’a pas permis que le pire arrive. « L’intensité du feu était si forte. Le spectacle était digne des films hollywoodiens. Il était impossible de s’approcher. La circulation a été coupée. Les explosions, les fils électriques qui brûlaient. Merci mon Dieu », relate une riveraine. Sur le lieu de l’incendie, l’impact est visible. Les braises sont encore enfouies sous certains objets. Chaises, morceaux de bois, ustensiles de cuisines fondus, morceaux de fer décapités, reste des aliments, fils électriques, des conteneurs ramollis, des réfrigérateurs brûlés, poteaux électriques calcinés sont éparpillés çà et là. La fumée s’échappe encore des débris des boutiques et autres lieux de commerce qui ont subi la foudre des flammes quelques heures plutôt. La scène attire tous les passants. A bord des véhicules, chacun se désole.

Aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée. Les habitations contigües ont été épargnées grâce à l’intervention des «soldats du feu. « Lorsque le .palmier devant la cour de cette maison a pris feu. nous avons tous eu peur pour cette famille. N’eut été le déploiement des sapeurs-pompiers, les flammes les auraient atteints surtout avec toutes ces installations électriques anarchiques», se soulage une riveraine. Les pertes matérielles sont énormes. Tout a été réduit en cendre. Difficile de les évaluer pour l’heure. Ce lieu comportait plusieurs types de commerce. On y retrouvait entre autres un salon de coiffure, un atelier pour la réparation des réfrigérateurs, un snack-bar, un « tourne- dos », une boutique de vêtements, une menuiserie. Ils étaient pour la plupart construits en matériaux provisoires ou dans des conteneurs.

L’incendie s’est déclenché aux environs de 20 heures selon les témoignages recueillis sur place. Achille, un témoin raconte : « nous étions assis dans le restaurant. Nous avons entendu un bruit semblable à une explosion provenant de la boutique de vêtements qui était situé au- dessus de la menuiserie. Lorsque nous avons accouru, le feu avait déjà embrassé la boutique et les flammes étaient tellement hautes que personne n’a pu approcher. Tout le monde a pris la fuite. Impossible de récupérer le moindre objet ». Selon lui, le feu serait parti de l’atelier de menuiserie, avec la présence des déchets de bois, « copeau » et bâti en matériaux provisoires « planches », il se serait rapidement propagé. Les vêtements ont favorisé la propagation. D’autres en revanche, parlent d’un court-circuit. Les causes exactes de l’incendie n’ont pas encore étaient déterminées. La détresse des victimes est grande.

source : Le jour n°3353

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Société

To Top
shares