Cameroun Actuel

Crtv télé : les sourds muets n’ont pas accès à l’information

Les parlementaires et les associations de défense’des droits des personnes vivant avec un handicap initient des actions pour promouvoir le langage des signes à la télévision. La direction générale de l’entreprise audio-visuelle travaille sur un projet pour résoudre ce problème.

I I Inch Tchinda est né ’ I I sourd muet. Ce jeune de 26 ans, vit de la couture. II sait lire et écrire. La seule source d’information pour lui reste les réseaux sociaux. « Je peux vous dire réellement que je ne suis pas informé sur ce qui se passe dans mon pays puisque je n’entends pas. Je ne peux pas considérer les nouvelles diffusées sur les réseaux sociaux car parfois il y a des « fakenews » parmi ces informations. Nous souhaitons que la Crtv puisse traduire leqournal télévisé en langage des signes . pour nous permettre de nous informer », affirme-t-il.

Pierre Flambeau Ngayap, est sénateur et président du réseau -, parlementaire pour la participation des personnes handicapées à la vie publique. Cet élu du peuple estime qu’il est urgent que les solutions soient trouvées au problème d’accès à l’information pour les sourds muets afin de leur permettre de savoir ce qui’se passe dans leur pays. Pour lui, le constat a été fait que les droits des personnes vivant avec un handicap ne sont pas respectés.

La langue des signes au journal TV

Raison pour laquelle un réseau de parlementaires pour la participation des personnes ■ handicapées à la vie publique a été mis en place afin de susciter une prise de conscience collective pour le respect des droits des personnes vivant avec un handicap. Les organisations de défense et de promotion des droits des handicapés dénoncent, notamment, le traitement réservé aux sourds muets à la télévision publique, qu’est la Crtv. Aucun . journal diffusé sur cette chaîne n’est traduit en langue des signes. Cette situation a été abordée, le 15 décembre 2020, lors d’une rencontre qui a regroupé des députés, des sénateurs et les responsables d’Ong œuvrant pour la défense des droits des personnes handicapées.

Ce mouvement veut promouvoir la participation des personnes vivant avec un handicap à la prise de décision. Un plaidoyer pour la traduction du journal télévisé en langage des signes a été soumis à l’attention du Réseau de parlementaires par l’Ong Goodwill. C’est une association de promotion des droits et de l’emploi des personnes vivant avec un handicap. L’Ong abrite, entre autres, toutes les catégories de personnes vivant avec un handicap. Après les assises tenues en décembre à. Yaoundé, l’Ong Goodwill continue à sensibiliser dans les autres médias sur la prise en compte des sourds muets pour l’accès à l’information. Pour eux, ces personnes doivent normalement avoir les mêmes droits que tous les autres Camerounais. Le fait que le journal télévisé n’est pas traduit en langage des signes empêche de nombreux Camerounais de s’informer, surtout que beaucoup parmi ces sourds muets ne disposent pas de 400F.Cfa pour acquérir chaque jour une édition de Cameroon Tribune pour s’informer.

Joseph Pouagam, le président de l’Ong Goodwill, affirme que depuis plus de deux ans, il a entrepris certaines démarches auprès du directeur général de la Crtv, pour lui suggérer de mettre en place un dispositif permettant de traduire des journaux télévisés en langue des signes.

Ces démarches restent vaines. Afin de continuer ce combat, les députés, les sénateurs et les membres des organisations de défense des droits des personnes vivant avec un handicap se sont regroupés dans le cadre du-réseau de parlementaires pour la participation des personnes handicapées à la vie publique. Il est question de mener les actions auprès des responsables de la Crtv afin que les sourds muets aient accès à l’information. « Nous avons constaté que les redevances audio-visuels sont prélevés sur les salaires de certains sourds muets sans que ces personnes puissent avoir accès à l’information », affirme Joseph Pouagam, président de l’Ong Goodwill

« Une question de volonté »

Prise en compte claire des besoins des personnes handicapées, bulletins de vote en braille pour les personnes déficientes visuelles, journaux télévisés traduits en langue des signes, voilà quelques thématiques qui préoccupent^ les membres du réseau parlementaire pour la participation des personnes handicapées.

Le fait que le journal télévisé ne soit pas traduit en langage des signes va en. violation de l’article 9 de la Charte africaine des droits de l’homme et “des peuples qui dispose que:« Toute personne a droit à l’information ». Dans la même logique, l’article 19 alinéa 4 de la même Charte énonce que : « les personnes âgées et handicapées ont également droit à des mesures spécifiques de protection en rapport avec leurs besoins spécifiques et moraux ».

La Direction générale de la Crtv, l’on annonce qu’un projet visant à la traduction des journaux télévisés en langue des signes est actuellement en cours. Augustin Charles Mbia, conseiller technique N°1 à la direction générale de la Crtv affirme qu’il sera question de proposer aux téléspectateurs sourds muets, une édition matinale essentiellement consacrée au journal des signes. Le Conseiller technique affirme que depuis plusieurs mois, la direction de la Crtv et le ministère des Affaires sociales travaillent dans le cadre de ce projet. Il est question d’abord de trouver les traducteurs capables d’interpréter en langage dé signe pour les deux langues officielles que sont le français et l’anglais.

« Ce projet tient à cœur, Charles Ndongo, le directeur général de la Crtv. Nous sommes conscients du fait que le journal télévisé doit être traduit en langage des signes parce que ce langage est considéré comme la troisième langue officielle dans notre pays. Les sourds muets ne doivent pas considérer ce vide comme une discrimination, la direction générale de la Crtv met tout en œuvre afin que d’ici le mois de juillet 2021 nos téléspectateurs sourds muets auront la possibilité de s’informer », affirme le conseiller technique N°1.

source : le jour n°3350

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun accueillera l’AfroBasket féminin 2021

Le Cameroun a été désigné par FIBA Afrique pour abriter l'AfroBasket féminin 2021. La compétition se déroulera au palais des sports de Yaoundé du 17 au 26 septembre prochain. L'annonce a été faite après la signature de l'accord d'accueil par le ministre camerounais des Sports, Kombi Mouelle, au nom du gouvernement camerounais. Le tournoi revient à Yaoundé pour la première...

Un incendie dans les locaux de Vision 4 à Yaoundé

“La forte pluie” à l’origine de l’incendie à Vision 4

Dans un communiqué radiopresse signé ce 13 mai par le chef de la division de la Communication du groupe l’Anecdote, l’on apprend que ledit incendie aurait été causé par la forte pluie. La nouvelle a vite fait le tour de la ville de Yaoundé et des réseaux sociaux. Un feu s’est déclaré dans le bâtiment abritant le groupe l’Anecdote à...

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

Covid-19 et Présidence : couacs et péchés capitaux de la Task force

En s'arrogeant l'exclusivité de l'attribution des marchés, le casting des entreprises, le comptage des matériels, la présidence met en déroute le premier ministre, transforme le Minsanté en une simple caisse d'enregistrement, le ministre en garçon de course. Une correspondance du Minetat/Sgpr adressée le 20 avril 2021 au Ministre de la santé publique frappée de la mention « Très urgent »...

Patrick Mboma en deuil

Patrick Mboma en deuil

L’ancien international camerounais vient de perdre sa maman qui a succombé à une maladie.  "Il est arrivé en urgence à Douala cette nuit (13 mai 2020), pour assister sa maman malade. Malheureusement, le sort en a décidé autrement", révèle le journaliste de sports, Martin Camus Mimb. Je crois avoir gagner un ANGE! MAMAN, je t'aime... — Patrick Magic MBOMA (@MBOMAPatrick)...