Cameroun Actuel

Burkina Faso : les joueurs dévêtus à leur retour du CHAN 2020

Il leur a été demandé de remettre les maillots et autres survêtements qu’ils arboraient pendant le Chan 2020 ; mais, le président de la Fédération entend plaider pour que les équipements leur soient remis.

«Une indélicatesse ». C’est ainsi qu’a qualifié le président de la Fédération burkinabè de football au sujet du dévêtement des Etalons sur BF1 Tv, dans l’émission BportTime. En effet, de retour du championnat d’Afrique des nations (Chan) au Cameroun, les Burkinabé, éliminés au premier tour, ont été “déshabillés”. Une publication ” de Lassina Sawadogo, indique qu’une fois à Ouagadougou, la capitale, le responsable du matériel a fait savoir aux joueurs qu’ils doivent remettre les maillots et autres survêtements qu’ils portaient. La publication i. renseigne que les poulains de Seydou Zerbo’krol’ s’y sont farouchement opposés. « Les joueurs ont opposé une fin de non-recevoir ; Salif Kaboré, le responsable du matériel a dû faire recours à Boureima Kaboré afin d’intercéder auprès des joueurs », lit-on sur cette publication qui a fait le tour des réseaux sociaux. Selon des informations, l’entraîneur-adjoint a dû faire un arrêt au hall du stade pour que tes joueurs se séparent de leurs tenues. Face à cette pression, Les Etalons ont concédé à remettre tout, sauf les maillots d’entraînement. Le responsable du matériel a dit aux joueurs qui n’ont pas reçu leur prime de faire preuve de discipline et d’attendre la décision du président de la Fédération de football.

Cette scène a suscité de l’émoi. Plusieurs personnes se sont indignées face à cette situation. En estimant qu’il est exagéré de dire que les Etalons ont été « déshabillés ». Le pré-sident de la Fédération burkinabè, explique : « Au départ, il y a eu une entente pour que les joueurs gardent les maillots. Les joueurs ont eu six jeux de maillots floqués. Après, ils ont souhaité avoir des bermudas, des survêtements. Je pense qu’il fallait juste céder et leur remettre tous les équipements ». Et de promettre : « Mais rassurez-vous, je vais ordonner qu’on leur remette les équipements.

En plus des six jeux de maillots, qu’ils aient les bermudas et les survêtements ». Cette affaire de rétrocession des équipements de la sélection nationale est récurrente dans les pays africains. Au point où il est parfois difficile de voir un joueur procéder à un échange de maillots avec, son adversaire à la fin d’un match international. Pourtant, ces maillots des sélections nationales représentent de grands souvenirs pour ces sportifs.

Source : le jour n°3350

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Mise en place d’un nouveau système électoral : Maurice Kamto, Cabral Libii et Patricia Tomaino Ndam Njoya créent une plateforme républicaine

Mise en place d’un nouveau système électoral : Maurice Kamto, Cabral Libii et Patricia Tomaino Ndam Njoya créent une plateforme républicaine

Ces leaders de partis politiques de l’opposition ont signé ce 1er avril 2021, un communiqué qui annonce la création d’une plateforme républicaine, pour travailler sur la mise en place d’un système électoral nouveau ou amendé pour la stabilité et la prospérité du Cameroun.   Maurice Kamto, Cabral Libii, Joshua Osih, Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya, Pierre Nkwemo, Prince Ekosso et...

Cameroun : après le départ en sourdine de Mtn, deux sponsors frappent à la porte du football d’élite

Enfin, les championnats professionnels reprennent ce weekend

Le samedi 27 février 2021, le championnat Elite Two va débuter au stade Omnisport de Yaoundé et le dimanche 28 février, ce sera au tour du championnat Elite One. Dans une correspondance qui date du 24 février 2021, Narcisse Mouelle Kombi le Ministre des Sports et de l'Education physique a tenu Seidou Mbombo Njoya de la mise à sa disposition...