Connect with us

Cameroun Actuel

Présumé assassinat des civils à Mautu : la France condamne l’usage indiscriminé de la violence contre les civils

Politique

Présumé assassinat des civils à Mautu : la France condamne l’usage indiscriminé de la violence contre les civils

Présumé assassinat des civils à Mautu : la France condamne l’usage indiscriminé de la violence contre les civils

Par le biais de sa représentation diplomatique basée au Cameroun, la France a requis que lumière soit faite sur les événements qui se sont déroulés le dimanche 10 janvier 2021, à Mautu dans la région du Sud-Ouest.

Des images et vidéos postées sur les réseaux sociaux présentent des civils atteints par balles dans la région du Sud-Ouest. Et les commentaires qui accompagnent ces images et vidéos font état de ce qu’il s’agit de civils tués dans la localité de Mautu par les Forces de défense et de sécurité, le dimanche 10 janvier 2021.

MINDEF

Cette version a été démentie par l’armée. Dans un communiqué publié le 11 janvier 2021 par son porte-parole, le Ministère de la Défense informe la communauté nationale et internationale, que les éléments du 21ème Bataillon d’infanterie motorisée ont mené un raid préventif  sur les positions des groupes terroristes aux ordres des personnes surnommées « Spirito » et « Gabonais ». Le ministère fait savoir qu’à « la vue des véhicules militaires, ces individus armés surpris en plein rassemblement, ont immédiatement ouvert le feu sur les éléments des Forces de Défense. Et les Forces de Défense et de Sécurité ont convenablement répliqué à ces derniers. Le raid s’est soldé selon l’armée par la neutralisation de « quelques terroristes ». Il y en aussi qui ont été blessés, cependant qui sont parvenus à prendre la poudre d’escampette. L’armée précise aussi que les partisans de la sécession ont conçu des images pour accuser l’armée.

 FRANCE

Par le biais de son représentant diplomatique au Cameroun, la France a affirmé, qu’elle condamne le meurtre des civils qui aurait eu lieu le dimanche 10 janvier 2021 à Mautu dans la région du Sud-Ouest. Alors que le Ministère de la Défense parle d’images conçues pour accuser les Forces de Défense et de  Sécurité et que les séparatistes affirment que l’armée a tué des civils dimanche passé, la France de son côté aussi, déclare qu’il y a bel et bien  eu assassinat à Mautu. Le pays d’Emmanuel Macron a parlé de 8 civils qui ont perdu la vie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares