Cameroun Actuel

Attaque du convoi du Préfet de la Momo : la réaction officielle du gouvernement

«Le gouvernement de la République porte à la connaissance de l’opinion, qu’un grave attentat a été perpétré par des terroristes sécessionnistes, dans la nuit du 05 au 06 janvier 2021, aux environs d’une heure du matin, non loin de la ville de Mbengwi, chef-lieu du département de la Momo, région du Nord-Ouest.

En effet, de retour des cérémonies d’installation des nouveaux sous-préfets des arrondissements d.e Njikwa et Andeck, et se rendant à Mbengwi, le cortège du préfet du département de la Momo est tombé dans une embuscade tendue par des bandes armées sécessionnistes, au moyen d’engins explosifs improvisés, constitués de grosses bonbonnes à gaz de forte puissance et de grande capacité destructrice, lâchement dissimulés.

Le bilan de cet attentat fait état de :

– Cinq (05) morts, soit quatre (04) éléments des forces nationales de Défense et de sécurité et un civil, à savoir, Madame Liwusi Rebecca Jerne, déléguée départementale de la Communication dans la Momo ;

-Trois (03) blessés;

– Ainsi que de nombreux dégâts matériels.

Le gouvernement tient à préciser que le préfet du département de la Momo est sorti indemne de cet attentat, et qu’en outre, tous les blessés ont été transportés à l’Hôpital de district de Mbengwi et ont immédiatement été pris en charge.

Par ailleurs, une enquête a été prescrite par le haut commandement, en vue de retrouver les auteurs de cet attentat terroriste afin qu’ils répondent de leurs actes.

Le gouvernement de la République condamne sans réserve cet autre attentat d’une cruauté innommable, commis par des bandes terroristes sécessionnistes, qui, une fois de plus, viennent d’ôter la vie à un haut cadre de l’Etat en mission administrative, et à de valeureux éléments de nos forces de Défense et de sécurité, dans le plein exercice de leur devoir de protection des populations et de leurs biens.

Face à ce drame révoltant, le ministre de la Communication transmet à la famille de Madame Liwusi Rebecca Jerne, déléguée départementale de la Communication dans la Momo, ainsi qu’aux familles des vaillants soldats, tombés sur le champ d’honneur, toutes, si durement éprouvées, les sincères condoléances du président de la République, Son Excellence Paul Biya, en même temps qu’il réaffirme aux forces nationales de Défense et de sécurité, le soutien constant de la nation tout entière, et particulièrement celui du chef de l’Etat, chef des armées.»

Yaoundé, le 06 janvier 2021

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, (é) René Emmanuel SADI

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Covid-19/René Emmanuel Sadi : “le vaccin est incontournable pour préserver les vies des populations”

Covid-19/René Emmanuel Sadi : “le vaccin est incontournable pour préserver les vies des populations”

Le ministre de la Communication a donné une conférence de presse mercredi pour accentuer la sensibilisation autour du vaccin acnti-Covid. Ce rendez-vous avec les médias nationaux et internationaux, auquel a pris part le ministre de la Santé publique Dr Manaouda Malachie, avait pour rôle de faire le point global de la situation et de donner toutes les précisions nécessaires, en ce...

Coupures d’électricité : le gouvernement s’explique

Coupures d’électricité : le gouvernement s’explique

Face à la presse, le 1er avril dernier, le ministre de la Communication (Mincom), René Emanuel Sadi et son homologue de l'Eau et de l'Energie Mince), Gaston Eloundou Essomba, ont apporté des éclairages sur les coupures actuelles d énergie électrique, tout en rassurant les populations quant à la stabilité progressive de ce sésame dans les ménages. Depuis quelques semaines, nos...

Le gouvernement « libère » Maurice Kamto

Le gouvernement « libère » Maurice Kamto

Le dispositif sécuritaire installé autour de sa résidence située au quartier Santa Barbara à Yaoundé, depuis le 21 septembre 2020, a été levé le 8 décembre 2020. Ils sont partis » ? L’interrogation revenait sur les lèvres des passants hier, 8 décembre 2020, aux alentours de la résidence de Maurice Kamto au quartier Santa Barbaba à Yaoundé. Le déploiement exceptionnel...