Cameroun Actuel

‘ New Bell : quatre personnes meurent dans un incendie

Le drame, parti d’un litige familial, s’est produit vendredi à New Bell Bassa.

Ce 12 décembre, la consternation était encore vive au sein des populations de New Bell Bassa (arrondissement de Douala II), où trois enfants, un nourrisson de deux mois, deux enfants de deux et trois ans, ainsi qu’un jeune homme, sont morts calcinés. Victimes d’un incendie qui, d’après des informations recueillies sur place, avait été prémédité par un sexagénaire. A l’origine de la décision criminelle, un litige foncier qui l’opposait à sa famille.

Selon nos sources, le vieil homme, par ailleurs repris de justice, avait vendu son appartement et vraisemblablement voulait déposséder les autres membres de la famille de leur part du bien immobilier. La partie adverse s’y étant opposée, il aurait alors promis de brûler l’ensemble. Décision mise à exécution ce vendredi 11 décembre au matin. L’homme a répandu du carburant un peu partout dans la maison avant d’y mettre le feu. CT apprendra qu’un jeune du quartier a tenté d’intervenir avant l’acte funeste, essayant d’arrêter le pyromane dans sa folie. En vain. Le sexagénaire réussira à allumer son briquet.

Le début d’incendie, très violent, a happé le jeune homme et l’a brûlé gravement. Sorti des flammes par un membre du comité d’autodéfense du quartier, le malheureux a finalement rendu l’âme samedi matin. Le pyromane, touché lui aussi, bien que dans un état critique, était encore en vie dans une formation hospitalière de la place aux dernières nouvelles.

Le feu va faire d’autres victimes. Trois enfants dans leur chambre à l’étage au moment du drame, et qui n’ont pas pu être sauvés, malgré les efforts des riverains. Leur mère, qui les avait confiés à sa tante, est apparue inconsolable sur les lieux du sinistre… Rentrée en catastrophe chez elle en apprenant ce qui s’y passait, cette tante sera elle aussi brûlée.

Par ailleurs, des voisins affirmeront avoir fouillé la chambre du sexagénaire pyromane, et y avoir trouvé des couteaux et des lances… Alertés, les sapeurs-pompiers sont arrivés sur les lieux et ont pu éteindre les flammes. Au moment où nous allions sous presse, le bilan de cet incendie faisait donc état de quatre morts et deux blessés graves, outre les dégâts matériels.

Source: Cameroon Tribune n°12243/8442

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Incendie à Yaoundé : onze garages partis en fumée

Yaoundé : un incendie ravage des lieux de commerce

Snack-bar, boutiques de vêtements, menuiserie, salon de coiffure ont été consumés par les flammes dans la nuit du 05 février au lieu-dit Transformateur Ngousso. C'est la consternation générale au petit matin du 06 février 2021 au lieu-dit Transformateur au quartier Ngousso. Ce coin de Yaoundé est passé à côté d'un incendie généralisé. Les riverains remercient le Dieu tout puissant qui...

Stade de la Réunification : les Lions A’ hués à Douala

Stade de la Réunification : les Lions A’ hués à Douala

Les coéquipiers de Banga Bindjeme ont subi les railleries du public lors du match qui les opposait à l'équipe do Guinée le samedi, 6 janvier 2021. La feuille de match entre l’équipe de Guinée et celle du Cameroun montrait bien que Mohamed Kanfory Bangoura, le sélectionneur Guinéen, avait reposé cinq de ses titulaires qui avaient emmené l’équipe jusqu’en demi-finale. Il...

Transport public : Douala rêve de tramway

Transport public : Douala rêve de tramway

C'est l’une des annonces du dîner de presse de Nouvel An 2021 de la mairie aux journalistes jeudi dernier. Le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, a présenté ses vœux et ceux de l'exécutif communautaire à la presse le 14 janvier dernier au cercle municipal de Bonabéri. L'occasion a aussi été saisie pour dresser le bilan de 2020 et présenter...

Douala : «plus de 200 familles dans la rue à Fret Aéroport»

Douala : «plus de 200 familles dans la rue à Fret Aéroport»

Les bulldozers ont détruit maisons d’habitation, commerces et mosquée dans cette zone située près de l’aéroport samedi 09 janvier 2021. Un marteau à la main, ce quinquagénaire frappe de toutes ses forces sur gros morceau de parpaing. Il essaie dans bien que mal d'y extraire les barres de fer qui y sont coincées. Il s'arrête un moment. Il a le...