Connect with us

Cameroun Actuel

Ministère de la Communication : priorité à la couverture du CHAN 2021

Politique

Ministère de la Communication : priorité à la couverture du CHAN 2021

Ministère de la Communication : priorité à la couverture du CHAN 2021

Le ministre René Emmanuel Sadi a défendu, hier, un projet de budget d’environ 4,6 milliards de F devant la Commission des finances et du budget du Sénat

De nombreux défis, nouveaux et anciens, vont interpeller le ministère de la Communication (Mincom) durant l’année 2021. Le ministre René Emmanuel Sadi, l’a expliqué hier, 09 décembre, aux membres de la Commission des finances et du budget du Sénat. Après l’aval des députés il y a quelques jours, le Mincom a défendu, face aux sénateurs, un projet de budget d’environ 4,6 milliards de F. Une enveloppe qui devrait permettre, notamment, d’assurer la phase pilote de la mise en place d’une agence virtuelle d’information.

Dans le même temps, avec l’appui de l’institut national de la statistique, ce département ministériel vise la création d’un Système d’information statistique fiable dont les bases ont été posées en 2020. Il est également question d’améliorer le cadre de travail du personnel aussi bien dans les services centraux que déconcentrés, assurant ainsi un meilleur rendement.

Les chantiers à exécuter concernent aussi le Championnat d’Afrique des nations (Chan) de football 2021 et la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2022. Si tout est presque prêt pour le Chan 2021, il faudra compléter le dispositif de production du signal TV international requis pour la Can 2022. Il s’agira également d’aménager et équiper l’international Broadcasting Center. Une infrastructure qui va assurer la gestion et le transit des signaux audiovisuels destinés aux médias acquéreurs des droits de diffusion de la compétition.

Lors de son passage devant la commission présidée par Elie-Victor Es-somba Tsoungui, le Mincom était accompagné de du directeur général de la Société de Presse et d’Edition du Cameroun (Sopecam), Marie-Claire NNana, et du directeur général de la Cameroon Radio Television, Charles Ndongo. Deux organismes sous-tutelle qui joueront un rôle central durant les deux compétitions évoquées. Il faudra en effet, non seulement, assurer leur couverture médiatique optimale, mais en plus, saisir les opportunités commerciales qui devraient en découler. Ces deux entreprises ont d’ores et déjà, chacune en ce qui la concerne, élaborer un plan d’actions à cet effet. L’Imprimerie nationale n’est pas en reste, elle qui compte, entre autres projets, poursuivre la modernisation de son plateau technique.

Source : Cameroon Tribune n°12241/8440

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares