Connect with us

Cameroun Actuel

Le gouvernement « libère » Maurice Kamto

Politique

Le gouvernement « libère » Maurice Kamto

Le gouvernement « libère » Maurice Kamto

Le dispositif sécuritaire installé autour de sa résidence située au quartier Santa Barbara à Yaoundé, depuis le 21 septembre 2020, a été levé le 8 décembre 2020.

Ils sont partis » ? L’interrogation revenait sur les lèvres des passants hier, 8 décembre 2020, aux alentours de la résidence de Maurice Kamto au quartier Santa Barbaba à Yaoundé. Le déploiement exceptionnel des éléments des Forces de maintien de l’ordre et de sécurité a disparu. Les voitures équipées de gyrophares et le camion antiémeute ont fait route vers une destination inconnue. Les ruelles sont désertes et silencieuses. Ce calme est de temps en temps rompu par le piaillement des oiseaux autour de la résidence du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Vers 15 heures, des véhicules, taxis et mototaxis débutent un flot de circulation ^continue dans le coin. Mais à 100 mètres de la résidence de Maùrice Kamto, les engins perdent progressivement leur vitesse. L’atmosphère devient lourde. Même le voisinage craint de se prononcer sur le départ soudain des hommes en tenue. La stupéfaction et le questionnement ont laissé progressivement naître un sentiment de soulagement. « C’est une route que je n’empruntais plus. Il me fallait effectuer un détour quand j’allais au travail le matin. Je ne peux qu’être soulagé de la levée du dispositif sécuritaire à cet endroit. On était sous pression psychologique. J’ai hésité à passer par ici après avoir lu l’annonce à travers les réseaux sociaux. Il faudra un peu de temps pour voir les uns et les autres passer par ici », confie Idriss Nsama, habitant du quartier.

Les différentes entrées qui faisaient l’objet d’un filtrage automatique depuis le 22 septembre reprennent vie et sont désormais libres d’accès. Mais les habitants sont restés pour la plupart cloitrés chez eux. Seuls quelques élèves, de retour de l’école, ont été aperçus. Chacun d’eux évitait l’axe qui mène chez le leader du Mrc.

Cette levée du dispositif intervient peu après le communiqué du ministre de la Communication René Emmanuel Sadi. Maurice Kamto peut-il enfin sortir de sa résidence ? Une chose est promise par le ministre de la Communication, sa situation « continuera de faire l’objet d’un examen attentif par les instances judiciaires et administratives ».

source : Le Jour n°3315

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Politique

To Top
shares