Connect with us

Cameroun Actuel

Fecafoot vs Lfpc : à chacun son championnat

Sport

Fecafoot vs Lfpc : à chacun son championnat

Fecafoot vs Lfpc : à chacun son championnat

Suite à la lettre de la Fifa, la Fécafoot annonce la première journée de sa compétition le dimanche, 22 novembre, alors que la Ligue de football annonce la reprise de la sienne le 21.

La réaction de la Fifa à la suite de la visioconférence du 13 novembre dernier entre la Fécafoot, la Ligue de football et elle, est venue plutôt compliquer la crise entre les acteurs camerounais. Que ce soit la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ou la Ligue de football professionnel que Cameroun (Lfpc), chacun dans son coin sait que la Fifa lui a donné raison. Conséquence, l’on est en train de vivre un véritable cafouillage. Le discours de la Fifa ayant été ambigu et sujet à plusieurs interprétations. Dès la réception de cette correspondance signée de Véron Mosengo-Omba, le directeur de la division des associations membres de la Fifa, adressée à Benjamin Didier Banlock, le secrétaire général de la Fécafoot le 16 novembre dernier, la Fécafoot a alors publié un communiqué de presse le lendemain.

« Suite à la lettre de la Fifa du 16 novembre 2020 et en respect de ses directives, la fédération camerounaise de football (Fécafoot) informe les présidents de clubs, la presse sportive et l’opinion publique que la première journée du championnat d’élite One, initialement programmée le 10 novembre puis reportée au 18 novembre, est prévue le dimanche 22 novembre 2020 », indique le communiqué de presse. La Fécafoot a ensuite rappelé que la programmation des matchs sera faite dans les prochaines heures. Un lancement du championnat dans le souci de permettre aux joueurs locaux de mieux préparer le Chan Total Cameroun 2020.

La Lfpc, qui a été notifié de la lettre de la Fifa par la Fécafoot en fin de soirée de mardi, a réagi elle aussi, à travers un communiqué signé de son président, le Général Pierre Semengue. « Dans le but de permettre une meilleure préparation de notre sélection nationale A’ au Chan Cameroun 2021, la Lfpc reprendra l’organisation du championnat de Ligue 1 dès le 21 novembre 2020 avec un programme détaillé qui sera communiqué dans les meilleurs délais », écrit le président de la Lfpc. Cette communication du président de la Lfpc tire sa source dans le bout de’ phrase de la lettre de la Fifa du 16 novembre 2020 : « prendre sans tarder toute mesure permettant en priorité la reprise sous son égide du championnat interrompu ».

De cette correspondance de la Fifa, la Lfpc tiré les conclusions suivantes : « la Fifa considère que le Lfpc n’a pas été dissoute, contrairement aux allégations de la Fécafoot ; la Fifa considère que le match d’ouverture du championnat de Ligue 1, Panthère cl Coton, organisé par la Lfpc le 1er novembre 2020 est valide, contrairement à la Fécafoot qui avait fait le reproche à la Ligue d’avoir fait appel à des arbitres internationaux et d’avoir fait jouer ledit match sans présentation de licences pourtant abusivement retenues par la Fécafoot qui avait également refusé de désigner les arbitres ; la Fifa, en demandant la reprise du championnat interrompu, fait clairement allusion au championnat lancé par la Lfpc le 1er novembre 2020 ».

La Ligue de football est allée feuilleter aussi le dictionnaire Larousse, pour expliquer certains termes contenus dans la correspondance de’la Fifa : « le mot « égide » signifiant « protection » ou « patronage », la reprise du championnat interrompu sous l’égide de la Fécafoot signifie clairement qu’il revient à la Lfpc de reprendre l’organisation du Championnat de Ligue 1 là où elle s’était arrêtée, sous la protection de la Fécafoot qui est l’organe faitière du football au Cameroun », précise le Général Pierre Semengue.

La Lfpc a saisi le Tas contre les résolutions du Comex du 04 novembre 2020

L’on apprendra par la même occasion, dans les lignes de ce communiqué signé du Général Pierre Se-mengue, que la Lfpc n’a pas laissé passer les résolutions prises au cours de la session extraordinaire du Comité exécutif (Comex) de la Féca-foot, le 04 novembre 2020. « Malgré les instructions de la Fifa, par mesure de précaution, la Lfpc, après la non-conciliation totale constatée par la CCA (Chambre de conciliation et d’arbitrage, ndlr) en procédure d’urgence, a saisi le Tribunal arbitral du sport (Tas) pour solliciter l’annulation de la décision prise le 4 novembre 2020 par le Comité exécutif de la Fécafoot et qui est contraire à la sentence du Tas du 14 septembre 2020 », annonce le président de la Lfpc. L’on se souvient que le Comité exécutif de la Fécafoot avait, entre autres résolutions, retiré toutes les compétences d’organisation des compétitions à la Lfpc, en se les arrogeant.

Même sans championnat, le Cameroun reste organisateur du Chan

Loin d’arranger cette crise qui perdure entre la Lfpc et sa tutelle, la Fécafoot, la lettre de la Fifa est venue aggraver la situation, radicalisant les positions, avec, des conséquences qui seront probablement incalculables. ‘Le fait de ne pas jouer n’est pas favorable à la sélection nationale A’, dont le sélectionneur Martin Ndtoun-gou Mpilé, appelait encore de tous ses vœux la reprise du championnat, pour lui permettre de prospecter avec une chance d’y trouver des pépites et même pour les joueurs en sélection en ce moment d’être compétitifs. A cette allure, si rien n’est fait dans le sens d’amener les deux parties à la raison, l’on risque fort bien de ne pas disputer quelques journées de championnat avant le coup d’envoi du Chan Total Cameroun 2021. Ce qui est au moins sûr, c’est que l’organisation du Chan par le Cameroun n’est pas assujettie à la tenue du championnat national. Ce sont au demeurant, les jeunes footballeurs qui sont les perdants, parce que s’entraînant en club sans affronter la compétition.

source: Le jour n°3303

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Sport

To Top
shares