Cameroun Actuel

Conflit FECAFOOT vs LFPC : Martin Camus Mimb écrit à Paul Biya le Président de la République

Le promoteur de Radio Sport Infos indique au Chef de l’Etat, que la situation actuelle met en péril le football local et l’avenir des jeunes footballeurs.

Monsieur le président de la République

Il y a en ce moment, une inacceptable situation qui met en danger la vie et l’avenir de plusieurs jeunes camerounais et elle concerne le football. On ne peut pas organiser le « football professionnel », comme les inter-quartiers, où Anguissa peut avoir son championnat de vacances, Emombo a le sien, Newbell organise pour lui, Yelwoua produit le sien, et sans obligation d’avoir une ligne directrice commune.

Si vos ministres et autres estiment que la FECAFOOT a dépassé les limites de l’acceptable, qu’ils prennent le courage de la dissoudre et d’en assumer les conséquences s’il y en a. Mais ils ne peuvent pas se cacher derrière la « Bravoure » du Général Semengue et exposer la vie des enfants. Parce que ce qui est vrai, est que :

– Même si Semengue organise son championnat jusqu’à la fin, c’est la FECAFOOT qui validera les résultats et engagera les clubs en coupes africaines.

– Même si Semengue fait jouer ses matches, les joueurs qui y sont engagés, ne peuvent être transférés dans aucun club au monde, si la FECAFOOT ne délivre pas les documents nécessaires.

– Même si le Championnat de Semengue a lieu, les arbitres qui doivent le diriger, même s’ils font une mutinerie pour obéir aux ordres du Général, leurs carrières seront bousillées, puisque c’est la FECAFOOT qui les engage dans les compétitions de la Caf et de la Fifa…

Comment peut-on laisser pourrir la situation jusqu’à ce niveau ? Comment ? Parce que ici, il ne s’agit ni de démontrer que le Général a des réseaux, qu’il est fort…ou que la FECAFOOT est puissante et teigneuse. Il est question des carrières des joueurs qu’on va bousiller, de celles des arbitres et autres officiels qu’on va piétiner, du ridicule à l’échelle internationale qu’on va exporter en tonnes. Il faut arrêter tout cela maintenant.

Le championnat professionnel n’est pas les inter-quartiers que chacun organise comme il veut. Et je répète, que si on peut organiser des championnats sans aucun souci de repère.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Diffusion du championnat local : la Fecafoot et la Crtv désormais liées par un accord

Diffusion du championnat local : la Fecafoot et la Crtv désormais liées par un accord

Les deux structures ont signé un contrat d’image d’un an le vendredi 16 avril dernier au siège de l’instance faitière à Tsinga. La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et la Cameroon radio and television (Crtv) viennent de signer un contrat d’image d’un an. C’était le vendredi 1 - 6 avril dernier au siège de l'instance faitière à Tsinga. Cet accord...

Victoire de Francis Ngannou : le coup de gueule de Martin Camus Mimb

Victoire de Francis Ngannou : le coup de gueule de Martin Camus Mimb

Le commentateur sportif Martin Camus Mimb s’en prend  à tous ceux qui au lieu de savourer la victoire de Francis Ngannou, font plutôt des débats inutiles.   Pour Martin Camus Mimb c'est lamentable de voir les camerounais se déchirer sur un événement qui devrait plutôt les réjouir. Rappelons que samedi dernier, Francis Ngannou a remporté le titre de champion du...

Cameroun : après le départ en sourdine de Mtn, deux sponsors frappent à la porte du football d’élite

Enfin, les championnats professionnels reprennent ce weekend

Le samedi 27 février 2021, le championnat Elite Two va débuter au stade Omnisport de Yaoundé et le dimanche 28 février, ce sera au tour du championnat Elite One. Dans une correspondance qui date du 24 février 2021, Narcisse Mouelle Kombi le Ministre des Sports et de l'Education physique a tenu Seidou Mbombo Njoya de la mise à sa disposition...