Cameroun Actuel

Utilisation des fonds Covid-19 : transparence oblige

Le ministre des Marchés publics vient de prendre des mesures pour garantir l’identification des attributaires des prestations financées par ces enveloppes.

La lettre circulaire du ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics (Minmap) précise les modalités d’application des articles 90 et 101 du Code des marchés publics concernant les renseignements sur l’identification des attributaires des marchés financés par les fonds Co-vid-19. Si l’on s’en tient aux articles convoqués dans cette note récemment signée, il est notamment énuméré à l’article 90 relatif aux offres des soumissionnaires, les pièces que ces derniers doivent fournir. Ce sont, entre autres, des pièces sur l’identification, la localisation, la preuve de l’activité du soumissionnaire, la copie de l’acte donnant pouvoir d’engager la société, l’attestation de non faillite délivrée par une autorité compétente. Il s’agit globalement des justificatifs devant attester de la compétence et de la fiabilité des prestataires.

Ainsi donc, les documents fournissant les renseignements sur l’identification des soumissionnaires devront également s’intéresser aux bénéficiaires effectifs de l’entreprise ou du groupement d’entreprises soumissionnaires aux marchés financés par ces fonds. « Au plan pratique, chaque dossier de consultation ou document qui en tient lieu, devra contenir systématiquement une disposition invitant les soumissionnaires à fournir dans leur dossier administratif, une déclaration par laquelle ils fournissent des renseignements sur leurs bénéficiaires effectifs », rajoute le ministre.

Parmj les dotations qui devront financer les actions sur le Covid-19, figure en bonne place le Fonds spécial de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales, avec son enveloppe de 180 milliards de F. Des ressources issues du budget de l’Etat, des versements à caractère non fiscal des personnes physiques ou morales, et des contributions des partenaires techniques et financiers sous forme de dons ou de prêts. Il faut donc de la transparence dans la gestion de ces fonds répartis à une vingtaine d’administrations pour plusieurs actions à mener. Le Premier ministre, chef du gouvernement avait d’ailleurs prescrit un ensemble d’actions pour une gestion transparente de ces fonds. C’est sans doute dans cette logique que s’inscrit donc la circulaire du Minmap aux maîtres d’ouvrages, maîtres d’ouvrage délégués, présidents des commissions centrales de contrôle des marchés publics et des commissions de passation des marchés publics.

Il est en effet question, d’améliorer les bonnes pratiques dans le domaine des marchés publics au Cameroun, mais surtout d’assurer la transparence dans la gestion des fonds alloués aux marchés liés au Covid-19.

source : Cameroon Tribune n°12214/8413

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Cameroun : le gouvernement étudie les mesures d’accompagnement pour atténuer les effets négatifs du Covid-19

Vaccin contre le Coronavirus : Joseph Dion Ngute a pris sa dose de Sinopharm (vidéo)

Joseph Dion Ngute le premier ministre s’est fait vacciner hier 21 avril 2021. C’est à l’immeuble étoile que Joseph Dion Ngute s’est fait vacciner contre le coronavirus hier mercredi 21 avril 2021. Pour la circonstance, il était accompagné d’autres membres du gouvernement parmi lesquels, dont Grégoire Owona ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Joseph Beti Assomo ministre de...