Connect with us

Cameroun Actuel

Drame de Kumba : le Ministre de la santé était au chevet d’une rescapée

Société

Drame de Kumba : le Ministre de la santé était au chevet d’une rescapée

Drame de Kumba : le Ministre de la santé était au chevet d’une rescapée

Le Dr Manaouda Malachie a rendu visite hier 2 novembre 2020 à la petite Princess A., 10 ans, opérée à l’Hôpital central de Yaoundé et dont le pronostic vital ne serait plus engagé.

Fatiguée mais pas impressionnée par la délégation arrivée à son chevet hier autour de 18h, à l’Hôpital central de Yaoundé. La petite Princess A., 10 ans, l’une des survivantes de l’attaque meurtrière du complexe scolaire Mother Francisca International Bilingual Academy de Kumba s’exprime en faisant un geste de la main. Elle est arrivée dans cette formation sanitaire en fin de semaine dernière et a été opéré à deux reprises. Ce lundi soir, Princess A., présente des signes d’espoir mais surtout, des motifs de soulagement. Rassurant, quand on imagine par quoi elle est passée et la souffrance qu’elle a dû endurer, depuis le samedi 24 octobre dernier, alors qu’elle n’était qu’à la quête du savoir.

Hier elle a pu se présenter au ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie et déclarer, d’une voix affaiblie mais apaisante : « I feel better. » Une bonne nouvelle donc pour son père et sa mère, visiblement très anxieux à l’entrée de la salle spéciale, dans laquelle se poursuit sa prise en charge à l’Hôpital central de Yaoundé. Le 24 octobre dernier, comme l’a fait savoir son père, sa petite a reçu plusieurs balles. Et au regard de l’évolution de l’état de santé de sa « princesse », l’homme a affirmé : « We thank God. » Comme l’a expliqué le ministre de la Santé publique au sortir de la visite qu’il a rendue à cette miraculée, « les services de santé veillent sur la vie de tous les Camerounais. Ce que je viens de voir l’illustre parfaitement. Le directeur de l’hôpital s’est occupé de cet enfant et Dieu merci, sa vie, suivant le pronostic du médecin, pourrait être sauve pour l’instant.»

Pour la suite, a ajouté Manaouda Malachie, l’hôpital va continuer d’apporter gratuitement tous les soins que ce cas nécessite, suivant « les très hautes instructions du président de la République, Paul Biya. » Le département ministériel dont il a la charge, accompagnera la famille afin qu’elle puisse traverser cette épreuve difficile.

source : Cameroon Tribune n°12214/8413

 

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Société

To Top
shares