Cameroun Actuel

Meurtre des élèves à Kumba: ce que le gouvernement dit de ces tristes évènements

René Emmanuel Sadi le Ministre de la Communication affirme que l’école attaquée n’a pas bénéficié des mesures sécuritaires comme les autres établissements scolaires du département de la Mémé, parce qu’elle a lancé ses activités de façon illégale.

Si on s’en tient au seul communiqué du porte-parole du gouvernement, l’école Mother Franscisca International a lancé ses activités juste au début de cette année scolaire 2020-2021. Elle n’a «lancé ses activités qu’en ce début d’année scolaire 2020/2021, à l’insu des autorités administratives compétentes, et n’a pu bénéficier des mêmes mesures de protection que d’autres établissements scolaires du Département de la Mémé».

Cette affirmation du Ministre de la Communication déplaît à Boris Bertolt ancien journaliste du quotidien Mutations. Il a présenté la plaque cette école pour démontrer qu’il est impossible qu’elle n’ait débuté ses activités qu’au début de cette rentrée scolaire.

«Voici la plaque de l’école dans laquelle le carnage a eu lieu ce samedi à Kumba. René Emmanuel Sadi dans son communiqué affirme que cette école est illégale et a ouvert ses portes il y’a juste trois semaines. Donc cette plaque date de 3 semaines?», a écrit l’activiste Boris Bertolt.

Toutefois, le gouvernement condamne le meurtre de ces élèves.

*le gouvernement de la république choqué et profondément indigné, condamne les auteurs de cet acte odieux, lâche et abominable, perpétré contre des jeunes innocents  !!!*

aucune cause ne peut justifier ou légitimer de telles atteintes systématiques à la vie d’êtres humains, encore moins à celles d’enfants innocents (…).”*

–  le gouvernement prend à temoin le peuple camerounais et en appelle à la coopération active et sincère des pays amis qui hébergent les commanditaires de cette rébellion  armée.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Cameroun/Rapport sur le massacre de Ngarbuh : le gouvernement clame sa bonne foi

Le gouvernement camerounais veut assainir le paysage médiatique

L'intégralité de la déclaration du ministre de la Communication, René Emmanuel Sadi, à l'occasion de la célébration hier, de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Mesdames, Messieurs les journalistes et professionnels des médias, Chers invités. Mesdames, Messieurs, Le Cameroun, de concert avec la Communauté Internationale, célèbre ce 03 mai 2021, la Journée Mondiale de la liberté de...

Covid-19/René Emmanuel Sadi : “le vaccin est incontournable pour préserver les vies des populations”

Covid-19/René Emmanuel Sadi : “le vaccin est incontournable pour préserver les vies des populations”

Le ministre de la Communication a donné une conférence de presse mercredi pour accentuer la sensibilisation autour du vaccin acnti-Covid. Ce rendez-vous avec les médias nationaux et internationaux, auquel a pris part le ministre de la Santé publique Dr Manaouda Malachie, avait pour rôle de faire le point global de la situation et de donner toutes les précisions nécessaires, en ce...

Coupures d’électricité : le gouvernement s’explique

Coupures d’électricité : le gouvernement s’explique

Face à la presse, le 1er avril dernier, le ministre de la Communication (Mincom), René Emanuel Sadi et son homologue de l'Eau et de l'Energie Mince), Gaston Eloundou Essomba, ont apporté des éclairages sur les coupures actuelles d énergie électrique, tout en rassurant les populations quant à la stabilité progressive de ce sésame dans les ménages. Depuis quelques semaines, nos...