Connect with us

Cameroun Actuel

Yaoundé : la femme d’un pasteur accuse l’hôpital central d’avoir volé l’un de ses bébés

Société

Yaoundé : la femme d’un pasteur accuse l’hôpital central d’avoir volé l’un de ses bébés

Yaoundé : la femme d’un pasteur accuse l’hôpital central d’avoir volé l’un de ses bébés

Simone Betsem affirme qu’elle a mené à terme une grossesse gémellaire mais l’hôpital central de Yaoundé ne lui a remis qu’un seul bébé à l’accouchement.

La victime est la femme du pasteur Betsem. Depuis la semaine dernière, elle se rapproche des médias pour raconter son histoire. La femme de pasteur affirme avoir accouché deux enfants parce qu’elle a mené à son terme une grossesse gémellaire. Elle a fait des échographies qui ont révélé qu’elle attendait deux bébés. La dernière de ces échographies, a même été faite à l’hôpital central de Yaoundé. Et c’est elle qui a révélé les sexes.

Cependant Simone Betsem s’étonne de ce que depuis le 2 octobre 2020 jusqu’à ce jour, l’hôpital central de Yaoundé affirme qu’elle n’a pas eu de grossesse gémellaire. Elle a eu un accouchement par césarienne. Approché par notre confrère Equinoxe Télévision, la femme de pasteur a raconté brièvement ce qui s’est passé le jour de l’accouchement.

«C’est dans l’après-midi que je suis entrée dans le bloc opératoire. On a demandé à tous les membres de ma famille qui étaient présents de s’en aller. Ils voulaient rester au couloir, on leur a dit ‘‘on ne veut voir personne…Avant qu’on ne commence l’opération, poursuit-elle, le médecin m’a demandé ‘‘madame, est-ce que vous aimez partager avec les autres ce que vous avez ?’’ […] Ils m’ont demandé de ne pas les regarder. A un moment, j’ai constaté la disparition de la Major du bloc. Elle est réapparu lorsqu’on refermait mon ventre…«Ils m’ont dit ‘‘madame, vraiment l’échographie vous a trompée. Vous avez un seul bébé. Ils sont allés appeler mon mari pour venir confirmer la présence d’un seul bébé», ajoute encore Mme Betsem.

Simone Betsem et son époux ont décidé de porter plainte. Le Pr Jospeh Fouda ne tient pas à s’exprimer sur cette affaire avant la fin des enquêtes.

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Société

To Top
shares