Cameroun Actuel

Désormais 33% de taxe seront prélevés à l’achat d’un téléphone ou d’une tablette

Le gouvernement annonce que la pratique va entrer en vigueur dès le 15 octobre 2020. Pour Martin Camus Mimb, ce projet est voué à l’échec.

L’affaire relative au prélèvement de la taxe de 33% sur tout achat de téléphone ou de tablette, ne réjouit pas les camerounais. Si Cabral Libii le Député du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale (Prcn) a promis de marquer son opposition à ce projet qui entre en vigueur dès le 15 octobre prochain, Martin Camus Mimb indique qu’il ne peut pas fonctionner dans notre pays où tout est informel.

Ci-dessous la publication de Martin Camus Mimb

«Même si pour le moment personne ne veut le dire, je soupçonne que cette affaire va finir comme la taxe foncière obligatoire qu’on nous impose à travers Eneo…même aux locataires qui n’ont pas construit de maison. Bientôt on va demander aux opérateurs de téléphonie de couper à la source. Mais je voudrais que les Experts en finance m’expliquent comment le Airtime sera transformé en argent. Et puis cas pratique : je change de téléphone tous les trois mois en accumulant les dettes sans payer. Comment on fait pour recouvrement ? Quel est le moyen de coercition en dehors de la suspension de la ligne? ». Renchérit le commentateur sportif. L’opinion publique à presque l’unanimité, rejette cette décision du gouvernement camerounais.

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Palmarès 2021 de l’OBC : le lycée bilingue de Bépanda classé meilleur établissement secondaire général public

Les classements des établissements aux examens de l'Obc viennent d'être rendus publics par ordre d'enseignement. C'est par ordre d'enseignement sur le plan national et régional que le palmarès des établissements aux examens de l'Office du baccalauréat du Cameroun (Obc), session 2020 vient d'être rendu public. Contrairement aux précédentes publications, le document ne présente pas de classement général de tous les...

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Droits de l’homme : Mgr Samuel Kleda veut préserver l’héritage du Cardinal Tumi

Les inégalités sociales, les injustices et la corruption, sont quelques engagements que le prélat veut préserver après le décès de l’archevêque émérite de Douala.. Le prélat lors de l'inhumation du Cardinal Christian Tumi, archevêque émérite de Douala, a saisi l'occasion, pour rappeler le rôle important qu'a joué l'archevêque émérite de Douala, pour le développement socio politique du Cameroun. Véritable chantre...

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Yaoundé II : comment les populations se débrouillent face à la pénurie d’eau potable

Les populations de cette commune font face à des difficultés d'approvisionnement. Robinets à sec à Febe village. Nous sommes dans la commune de Yaoundé II. Ici, les populations n'ont pas vu l’eau couler depuis plusieurs mois. Le précieux liquide qui aide à la survie coule d'une source dans un bas-fond du quartier. C'est l'un des rares points d'approvisionnement en eau...

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Yaoundé : les embouteillages font leurs nids à Etoudi

Cette situation est due à l’occupation anarchique des trottoirs par les commerçant: et les motocycles. Circuler à Etoudi est un parcours de combattant. A pieds comme à voiture, la circulation est loin d’être fluide. Le pourcentage de se voir marcher dessus est très élevé. La chaussée et le trottoir se confondent sous les yeux indifférents des vendeurs ambulants et à...