Connect with us

Cameroun Actuel

Wilfried Ekanga : «les dictatures ne discutent pas avec les faibles sans moyen de pression»

Tribunes

Wilfried Ekanga : «les dictatures ne discutent pas avec les faibles sans moyen de pression»

Wilfried Ekanga : «les dictatures ne discutent pas avec les faibles sans moyen de pression»

Wilfried Ekanga l’analyste politique dans une nouvelle tribune intitulée «mangez les cannibales», demande aux camerounais de ne plus se laisser faire.

«Mangez les cannibales», c’est le titre que Wilfried Ekanga a donné à sa tribune qu’il a publié ce 13 octobre 2020, sur sa page Facebook. Dans cette tribune, il indique aux camerounais, qu’un régime dictatorial ne peut être délogé sans action.

Retrouvez ci-dessous la tribune de Wilfried Ekanga

Ils ont organisé une chasse à l’homme contre Albert Dzongang simplement parce qu’il a marché dans la rue les mains nues

Entre temps, sous leur nez, il y en a un qui a carrément menacé de brûler une administration avec des bidons d’essence

Mais celui-là par contre se balade à travers le monde, aussi libre qu’une sardine hors de la boite, et sans être inquiété.

J’ai vraiment pitié de vous qui êtes obligés de vivre dans ce pays transformé en État voyou , et qui continuez de croire que des circulaires et des articles de grammaire feront tomber la tyrannie. C’est pire que croire au Père Noël.

Si vous voulez faire bouger les lignes, il n’y aura pas de raccourci : diminuez la dose de littérature et augmentez le volume d’actions. Créez le rapport de force ; ÉQUILIBREZ LE DÉSORDRE , et on vous écoutera.

Les dictatures ne discutent pas avec les faibles sans moyen de pression. Il n’y a aucun exemple de ce type dans le monde. Réveillez-vous de cette ineptie !

Aucun vampire ne négocie avec des humains. L’unique rapport est la relation de proie à prédateur. Donc si vous voulez que ces Dracula vous respectent, devenez des loups-garous !

Désormais, croquez ceux qui vous croquent.

Mangez les cannibales !

 

Continue Reading
cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Tribunes

To Top
shares