Cameroun Actuel

Maurice Kamto menace le régime Biya, Grégoire Owona lui répond sévèrement

Grégoire Owona le Secrétaire général adjoint au Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais indique à Maurice Kamto le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, que le pouvoir ne s’obtient que par les urnes.

Comme on pouvait s’y attendre la double menace d’appel à un Plan de résistance et au départ de Paul Biya en cas d’organisation des élections en ce temps actuel de Maurice Kamto, suscite de nombreuses réactions dans la sphère politique. Grégoire Owona n’a pas laissé l’occasion de rappeler à Maurice Kamto le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun  (Mrc), qu’il n’y a que par la voix des urnes, que le pouvoir se prend au Cameroun. Le Ministre du Travail et de la sécurité sociale affirme que le Chef de l’Etat Paul Biya n’est pas prêt à céder au chantage de quelques entrepreneurs politiques en quête de reconnaissance.

Ci-dessous la réaction de Grégoire Owona

L’action politique en République s’exerce dans les instances prévues à cet effet. Notre Constitution étant la boussole commune. Toute autre approche visant à déstabiliser les institutions ne passera pas. Le Pouvoir parcimonieusement construit ne se prend pas dans la rue mais par les urnes. Le peuple camerounais, fier de sa maturité et de sa culture démocratique patiemment construite sous l’impulsion de S.E Paul Biya, ne cédera pas aux sirènes du chaos de quelques entrepreneurs politiques en quête de reconnaissance.

 

 

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi

Manœuvres : turbulence à la présidence de la République

Manœuvres : turbulence à la présidence de la République

Agissant sous la coupole, la férule du président de la République Paul Biya qui prétendument en assure la couverture par le biais de « ses directives », « ses hautes instructions », « son haut accord » que personne ne peut vérifier, le Minetat/Sgpr qui fait la pluie et le beau temps, règne en maître et dicte sa loi. «...

Paul Biya reçoit  à Etoudi, Abdelkerim Deby, envoyé spécial du Conseil militaire de transition  tchadien

Cameroun – Tchad : un émissaire pour informer Paul Biya de la situation à Ndjamena

Le Cameroun et le Tchad ne sont pas seulement deux pays voisins partageant une longue frontière commune. Ils sont également liés par l'Histoire. De part et d’autre-de la frontière que ces pays d'Afrique centrale partagent, sont installées des populations partageant parfois les mêmes langues, us et coutumes et qui, aujourd'hui, sont séparées par les frontières héritées de la colonisation. Ainsi...

Paul Biya reçoit  à Etoudi, Abdelkerim Deby, envoyé spécial du Conseil militaire de transition  tchadien

Transition au Tchad : Ndjamena sollicite l’expérience et l’expertise de Yaoundé

Le chef de l’Etat a reçu vendredi dernier un émissaire du Président du Conseil militaire de transition du Tchad. Outre les questions sécuritaires, les deux parties ont échangé sur les pistes d’un retour à l’ordre constitutionnel apaisé, gage de stabilité dans la sous-région. Depuis le décès le 20 Avril dernier du Maréchal du Tchad Idriss Deby Itno, le regard du...