Connect with us

Cameroun Actuel

Coronavirus/Mesures barrières : le relâchement inquiète

Santé

Coronavirus/Mesures barrières : le relâchement inquiète

Coronavirus/Mesures barrières : le relâchement inquiète

Le coronavirus est toujours présent mais les Camerounais sont de plus en plus négligents devant cette pandémie. Le ministre de la Santé publique qui annonce une baisse de contamination recommande la vigilance.

Les masques tombent. Les Camerounais n’ont plus peur du coronavirus. Dans les marchés, les taxis ou tous autres lieux de rassemblements, les mesures comme le port obligatoire du masque et la distanciation sociale ne sont plus respectées. La pandémie encore présente ne donne plus de frisson aux popùlations. Les gestes barrières négligés, la vie d’avant le Covid a repris. Il est difficile de rencontrer dans la ville de Yaoundé des personnes qui portent le « cache nez » ou qui appliquent la distanciation physique en riposte au covid-19.

« Moi je porte plus le masque quand je sors parce que le coronavirus est fini. Aussi personne de mon entourage n’est encore mort des suites de Covid-19 ». Affirme Maman Agathe, commerçante au marché Mvog-Mbi. Elise Omgba, étudiante à l’université de Yaoundé II pour sa part confie : « J’avais peur de cette pandémie quand on nous donnait encore les chiffres de cas au journal télévisé. Depuis que le gouvernement a décidé de plus communiquer le nombre de cas je me dis que la maladie est passée. C’est pourquoi je ne porte plus le masque quand je sors ».

Elle ajoute « je ne considère plus le corona comme une maladie mortelle pour les jeunes camerounais ». D’autres qui portent le masques le font par peur de contrôle ou encore par crainte de contracter la maladie. « Je porte le masque au cas où il y’a un contrôle qui demande ça pour ne pas payer une amende », explique M. Manga. Après avoir perdu l’un de ses proches des suites de Covip-19, Mme Angèle Atan-gana ne peut plus sortir sans son masque. « Quand mon oncle est décédé du Covid-19 j’ai directement su que cette maladie existe vraiment. Depuis ce jour-là, je ne peux plus sortir sans mon masque de protection. Aussi pour appliquer la distanciation je ne prends plus que les taxis en course où en dépôt pour éviter les contacts avec les autres », témoigne-t-elle.

Joseph Dion Ngute

Le Premier Ministre chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a présidé jeudi dernier la réunion hebdomadaire du comité interministériel charge d’évaluer et de suivre la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de riposte contre la pandémie du Covid-19 au Cameroun; Il ressort du compte rendu du ministre de la Santé Publique que sur les 18662 cas recensés à date au Cameroun le nombre de malades guéris est de 17065 contre 408 décès. Le taux de guérison est ainsi passé de 91,2% la semaine dernière à 91,4%, tandis que le taux de létalité se maintient à 2,1%.

Durant cet.échange, le Premier ministre s’est prononcé sur le port du masque dans les espaces publics. S’adressant aux ministres concernés, au délégué général à la sûreté nationale et au secrétaire d’Etat chargé de la gendarmerie nationale, il leur a demandé «d’inciter davantage les populations à arborer systématiquement un masque, chaque fois qu’elles se trouvent dans un espace ouvert au public, afin de limiter la propagation du Covid-19 ». La pandémie du coronavirus a été déclarée en Chine en décembre 2019. Le Cameroun a enregistré son premier cas de Covid-19 le 06 mars 2020. Le ministre de la Santé a annoncé hier la baisse du taux de contamination de la pandémie au Cameroun

Source : le jour

cliquer ici pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans Santé

To Top
shares